ASDE 056 Lettre d’un ami à un ami

Lettre d’un ami à un ami n° 46

Comme il m’est agréable de vous écrire en ce beau jour ensoleillé de l’Amour divin, chers amis ! Il est vrai que je sors à peine d’une session vécue dans la joie profonde avec plus de 200 de mes frères et sœurs en Notre Sauveur, retraite animée par le très médiatique Père Roger Paulin (prêtre d’origine canadienne naturalisé français – en fonction à la cathédrale d’Albi).

  1. a) Au travers des divers contacts que j’ai eu la chance d’établir durant ces moments de grande bénédiction, il m’est apparu clairement que la masse de la population éprouve un besoin urgent d’aimer. Qu’on se l’avoue ou pas, notre cœur en est assoiffé et désire s’éponger abondamment de confiance et de sérénité qu’il ne peut trouver qu’en se plongeant corps et âme en Dieu, son Rédempteur et Sauveur.

En effet, cet abandon total en Notre Créateur, état souhaitable, bienheureux et divin, je l’avoue, a pour effet de nous emmener alors vers des hauteurs inespérées tout en bénéficiant du don de l’intelligence des choses de Dieu qu’Il distribue à chacun par dose homéopathique selon sa bienveillante sagesse. Et c’est ainsi qu’il nous est possible de dire, haut et fort : Comme Il est bon, Il est très bon pour moi, petite créature maladroite et imparfaite ! Comme elle est généreuse sa surabondante Miséricorde qui me tient encore en vie pour Lui dire mon amour et ma reconnaissance !

En tout cas c’est ce qui m’est arrivé, alors partageons ces moments délicieux …

  1. b) Après ce constat délicieux, j’ai un autre aveu à vous transmettre avec joie : J’ai fait une nouvelle découverte grâce au lien que voici :

Vous y retrouverez Sœur Marie-Liesse (de la communauté des Béatitudes)

Elle nous explique en quoi consiste le chant en langues avec démonstration en fin de vidéo. Si je vous en fais part aujourd’hui, c’est parce que je n’avais jamais compris sa signification, son utilité et j’avais même dénigré (comme pas mal de gens d’ailleurs) ce genre de manifestation charismatique qui peut à priori choquer plus d’une personne n’étant pas sur la même longueur d’ondes.

Grâce aux explications sincères (je le pense) de cette sœur, vous pourrez, si Dieu vous le permet, goûter à ce nouveau plat spirituel (c’était le cas pour moi). La raison de mon insistance à savourer cette expérience est tout simplement que je m’y suis laissé guider par l’Esprit saint en faisant confiance absolue, m’y abandonnant sans réserve et sans craintes !

Quel ne fut pas ma stupéfaction de réaliser combien le Seigneur m’a accordé, à moi aussi, ce don des langues, absolument incontrôlé de ma part, tout en me faisant connaître un état spirituel de bien-être et de gratitude jamais atteint auparavant.

Dès lors, je puis affirmer qu’il ne s’agit pas d’une mise en scène cinématographique ou d’une comédie rocambolesque mais bien d’un cadeau effarant et gratuit redistribué par Notre Sauveur en réponse à notre chant sincère et vrai.

  1. c) Maintenant, je vous retranscris ci-dessous l’excellent commentaire correspondant au 1ER DIMANCHE DE L’AVENT: Année C Luc 21, 25-28, 34-36

En ce temps-là, Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots.

 Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées.

Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche.

 Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet ; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

Commentaire : « Redressez-vous et relevez la tête ».

Il nous faut pénétrer l’enthousiasme propre de ce temps de l’Avent que nous commençons ensemble. Il ne s’agit pas de vivre dans la nostalgie du passé, mais de partager intensément le moment présent, tout en étant projetés vers un avenir chargé d’Espérance. « Notre rédemption est proche », et nous marchons à la rencontre du Christ, le cœur illuminé de sa Présence. Nous sommes les artisans de notre avenir afin que celui-ci corresponde de plus en plus avec l’avenir de Dieu.

« Tenez-vous sur vos gardes »

Notre chemin n’est pas une simple promenade insouciante, mais « un sentier étroit » que nous partageons avec le Christ. « Ayez pour les hommes, un amour intense et débordant » (2°lecture). Nos journées ne manquent pas d’opportunités pour laisser jaillir l’amour du Christ qui se répand comme un agréable parfum. Même s’il faut souvent quitter son confort et des intérêts trop tournés sur soi.

Dieu nous envoie parfois là où nous n’aurions pas souhaiter aller. Mais c’est là qu’il nous attend.

« Restez éveillés et priez en tout temps »

C’est peut-être notre plus grand défi : résister à ces pensées d’évasions et de distractions, et ne plus fuir Dieu qui nous appelle comme le prophète Samuel, à l’aube d’un temps nouveau. Nous deviendrons la lumière qui brille dans les lieux obscurs si nous gardons nos lampes allumées. Veillez et priez, c’est la clé qui ouvre au Prince de la paix, au Rédempteur qui vient, au Christ Sauveur de l’humanité.

« Commençons ce nouvel Avent – Un temps qui nous est donné par le Seigneur – En réveillant dans nos cœurs l’attente du Dieu qui vient, et l’espérance que son Nom soit sanctifié, que son Règne de justice et de paix arrive, que sa Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel »

  1. d) Enfin, chers amis en Notre Seigneur, je ne peux que vous conseiller le lien suivant de l’admirable Père Dominique et à partir duquel vous aurez l’occasion de visionner d’autres de ses vidéos (près de 25 minutes) toutes aussi excellentes pour l’âme les unes que les autres.

J’insiste vraiment : faire cette démarche en tapant l’adresse sur votre ordinateur vous amènera à coups sûrs la foudre de l’Amour de Dieu !

Le voici :

TRANSFORMÉS PAR TA PAROLE !

A bientôt.

Jean-Michel Moulart

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :