Jean, Messager de la Lumière – 5

Les médias vous abreuvent de tous les malheurs du monde

Et en particulier vous influencent par la TV et internet …

 

 

Jean nous indique le chemin à suivre quel que soit notre quotidien :  » Continuer à vivre, au jour le jour, sans perdre la confiance dans le futur de Dieu, voilà le programme que vous avez à suivre » !

 

Livre Tome 7 : choisir l’Amour de Dieu 

Pages 41 à 44 : Les médias vous abreuvent de tous les malheurs du monde… Et en particulier vous influencent par la TV et Internet – messages du 1er juin 2011 et du 7 octobre 2011

 

« C’est sans arrêt que les médias vous abreuvent des malheurs du monde, que ce soit sur le terrorisme, les inondations, les tremblements de terre, les ouragans, les attentats si meurtriers, les meurtres, les abus sexuels, les révoltes de populations, les campagnes de haine, enfin en un mot tout ce qui est susceptible de vous perturber… 

Oui, vous avez à méditer sur ces manifestations de violence et de mort, qui sont significatifs de la fragilité de votre monde. Et malgré toutes ces incertitudes et insécurités, le temps passe vite et vous échappe. Vous craignez le temps qui fuit et vous pensez le freiner en réalisant des cures de rajeunissement. Et vous êtes heureux et flattés d’entendre dire par certains : «Tu ne fais pas ton âge!» Cela n’empêche pas que le temps passe inexorablement et que vous n’avez aucun moyen de l’arrêter.

 

Il apporte avec lui toutes sortes d’angoisses, de souffrances, et en partie celle de mourir…

 

Certes, il n’est pas facile pour chacun de vous et selon votre foi, de vieillir, de faire face à la maladie, de perdre votre autonomie et même d’être confronté à la mort qui approche.

 

Devant tous ces scénarios de peur et de terreur, vous n’avez pas à vous précipiter dans les bras de n’importe quel soi-disant « sauveur ». Certes pour mieux vous appâter, il se fera rassurant et vous dira qu’il résoudra la solution de vos problèmes. Et ainsi, il fera miroiter des « paradis au rabais », qui ont plus à voir avec leurs comptes en banque qu’avec le bonheur de l’humanité !

 

N’oubliez pas que Jésus vous répète : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer ! » 

 

  • Ne vous laissez pas leurrer par ces faux personnages. 
  • Ne permettez pas qu’ils vous manipulent en utilisant la peur et en promettant toutes sortes de paradis. Pour vous convaincre, ils fréquenteront des lieux saints, ce qui leur permet de rechercher des proies faciles. 

 

Jésus, sans cesse, vous dit : « N’ayez pas peur ! Lorsque vous entendez parler de guerres, de désordres, de violence… ne vous effrayez pas ! »  Il vous invite à conserver l’espérance et à persévérer dans ce que vous vivez quotidiennement.

 

« C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie », vous dit le Seigneur Jésus, persévérance dans la foi, dans l’espérance, dans la fidélité au Christ. 

Vous arriverez alors au « Jour du Seigneur » avec joie et confiance… A travers les jours qui passent, sachez demeurer fidèles à la parole de Dieu, en portant le poids du temps présent et cela malgré les souffrances et la maladie. 

 

Continuez à vivre, au jour le jour, sans perdre la confiance dans le futur de Dieu, voilà le programme que vous avez à suivre. 

 

 Jean, votre messager d’Espérance

 

« Par la télévision et Internet circulent mondialement des informations en tous genres, et c’est ainsi que des contradicteurs en profitent pour s’attaquer aux religions et, entre autre, aux catholiques et en particulier au Saint-Père le Pape qui se trouve confronté à des critiques et à de nombreux défis. Effectivement, le relativisme est devenu aujourd’hui la religion civile et la philosophie publique où tous les arguments peuvent paraître convaincants.

 

Étant donné la diversité du monde moderne, il peut sembler raisonnable que la société veuille affirmer qu’aucun individu, aucun groupe, n’a le monopole de la vérité. Ce qu’une personne peut considérer comme bon et désirable, ne l’est pas forcément pour une autre !

 

Il serait logique que toutes les cultures et religions soient respectées. Et dans bien des cas, le psychologue ou le psychiatre s’est substitué au prêtre.

 

En votre qualité de chrétien, vous vivez dans la vérité, cela signifie que vous vivez en plein accord avec Jésus-Christ et avec la Parole de Dieu dans la Sainte Écriture. 

 

Et c’est ainsi que vous avez à proclamer, sans cesse, la vérité de l’Évangile, non seulement par vos paroles, mais surtout par vos actes, et donc par votre manière de vivre et d’agir.

 

Les croyances catholiques qui irritent le plus profondément les détracteurs sont celles de l’avortement, de la sexualité et du mariage d’un homme et d’une femme. 

 

Effectivement, ces vérités peuvent paraître subversives dans un monde qui voudrait vous faire croire que Dieu n’est pas nécessaire et que la vie humaine n’a pas de nature ou de but essentiel. En ce qui concerne l’avortement, il est regrettable que son acceptation soit si largement répandue dans de nombreux pays, ce qui vous montre que, si des institutions démocratiques ne sont pas fondées sur Dieu ou sur une vérité très haute, elles peuvent très facilement devenir des armes contre votre propre dignité d’homme.

 

Il serait stupide d’attendre de la gratitude, ou même du respect, de la part de vos actuelles classes dirigeantes, en particulier dans les domaines de la culture…

Si les droits de l’homme ne viennent pas de Dieu, ils dépendent alors de conventions arbitraires entre les êtres humains.

  • L’État existe pour défendre les droits de l’homme et pour favoriser son épanouissement. 
  • L’État ne peut jamais être la source de ces droits. 
  • Quand l’État s’arroge ce pouvoir, même une démocratie peut devenir totalitaire. 

 

Et il est vrai que l’Écriture vous dit de respecter ceux qui vous gouvernent et de prier pour eux. Vous devez avoir un grand amour pour votre pays que vous appelez « votre patrie ». 

 

En premier lieu, il vous appartient d’obéir à Dieu ; vos devoirs vis-à-vis du pouvoir viennent en seconde position !

 

Vous ne pouvez ignorer que vous vivez une époque où l’Église est appelée à être une communauté croyante et exemplaire de résistance au mal.

 

Seule la vérité peut rendre les hommes libres !

 

En votre qualité d’apôtres de Jésus-Christ et de la Vérité qu’Il incarne, votre devoir est de donner l’exemple et d’agir au mieux pour le bien de tous. 

 

Jean, votre messager d’Espérance

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :