ASDE 062 – Confidences de Jésus à don Ottavio Michelini – 1 Terrible responsabilité

Terrible responsabilité

 

Je ne peux permettre que les âmes continuent à tomber en enfer. Je ne peux me contenter d’être passif quand pour un grand nombre d’âmes ma souffrance infinie est rendue inutile, inutile mon sang, inutile ma mort elle-même.

 

Ma Miséricorde infinie appelle l’heure de la justice contre l’injustice perpétrée par Satan, homicide et voleur, avec la libre alliance et la collaboration de personnes qui, de propos délibéré, œuvrent pour la perdition des âmes que Moi J’aime de toute éternité.

 

Mon fils, si Je te faisais voir la terrible responsabilité des consacrés en cette œuvre de ruine, de massacre et de déchirement des âmes, de connivence avec les forces de l’enfer, tu ne pourrais survivre un instant.

 

Je veux que tous sachent que, vu la persistance du mal moral et spirituel dans mon Eglise, l’heure de la purification ne pourra pas même être différé par les implorations de ma Mère ni par les souffrances des âmes-victimes, si efficaces qu’elles soient.

 

Le salut des âmes est une chose tellement grande qu’aucune autre chose ne doit lui être préférée. Dieu voit ce que vous-mêmes ne pouvez pas voir.

 

La Miséricorde de Dieu, la patience de Dieu sont bien plus grandes que tout ce que vous pouvez imaginer, mais elles ne peuvent tolérer plus longtemps le massacre d’âmes accompli jour et nuit par le péché.

 

Mon fils, quand donc les hommes, si lents à comprendre, se rendront-ils compte de la futilité de toutes ces choses pour lesquelles ils gaspillent temps et énergie ?

 

Ici, Je ne parle pas de ceux qui sont éloignés de Moi, mais de ceux qui pourtant se disent mes fidèles et qui, dans la grande majorité, mettent Dieu et l’âme à la dernière place. Pour Dieu et pour leur âme, jamais ils ne feraient les sacrifices qu’ils font quotidiennement pour les caprices de leur corps, dont ils se sont fait une idole. Pense à quoi Je peux m’attendre de la part des autres…

 

Mais ce qui M’afflige le plus c’est que mes sentinelles, c’est-à-dire mes consacrés, soient en si grand nombre passés à l’Ennemi.

 

Je vous le répète, heureusement que vous ne voyez pas ce que Moi Je vois ! Je vois tout, même les pensées les plus cachées.

 

Vous ne pourrez jamais comprendre l’infinie tristesse de mon Cœur miséricordieux et la tristesse du Cœur immaculé de ma Mère.

 

On continue à suivre les sentiers tortueux de l’hypocrisie, et la plupart ne veulent pas s’engager sur la grand-route de la croix et de la prière.

 

Je te bénis ; offre-Moi tes souffrances. Maintenant elles sont grandes, mais c’est seulement en les offrant avec amour que tu procures de la joie à mon Cœur.

 

3 décembre 1975

 

Un avis sur “ASDE 062 – Confidences de Jésus à don Ottavio Michelini – 1 Terrible responsabilité

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :