Jean, Messager de la Lumière – Anniversaire de son retour vers le Père

Message donné

pour l’Anniversaire du retour

vers le Père de Jean,

le 12 décembre 2004

 

Chers amis et frères dans l’amour, Merci mes bien chers amis, merci à ceux qui m’ont bien connu et qui me sont restés fidèles, et merci également à ces pieux prêtres qui vous accompagnent et à tous vos amis qui sont également les miens. C’est grâce aux livres et à vos relations, que, ce soir, vous êtes réunis dans cette église pour fêter ma huitième année dans la vraie vie, celle de la Jérusalem céleste, dont, un jour, j’aurai l’infini bonheur de tous vous accueillir.

 

Vous vivez le temps de l’Avent, un temps qui vous rappelle que vous devez rester éveillés, priez chacun à votre manière, mais tous avec l’espérance du Ciel où le ravissement vous attend. 

 

Oui, vous qui êtes réunis ce soir, vous ne pouvez oublier que vous avez la responsabilité de rendre le Royaume de Dieu présent dans le monde d’aujourd’hui, là où vous êtes, autant dans votre famille que dans votre devoir d’état.

 

Vous devez non seulement proclamer en paroles la présence du Royaume, mais le vivre par vos actes… Evidemment, la vie humaine est une longue série d’attentes. Mais attendre, c’est rester dans l’espérance. 

 

Dans vos vies, combien d’attentes n’entraînent-elles pas également des angoisses que vous pouvez dépasser à la seule condition de vous laisser conduire par la divine providence ? 

 

Auprès de vous tous, je me manifeste bien souvent par des signes et en vous guidant vers le bon chemin. Ne l’avez-vous pas constaté ? 

 

Mais, par tout notre amour du Ciel, et celui de vos parents de l’Eternité qui sont, ce soir, si présents, petit à petit, la lumière percera au plus profond de votre être. 

Soyez encore plus proches de nous en vous abandonnant aux mains de la Providence, donc à l’amour de Dieu. 

 

Au Ciel, votre bonheur nous est tellement cher. Mais c’est uniquement par la paix intérieure que vous y parviendrez. Oui, chacun de vous, d’une manière si différente, chemine vers la Voie Royale. Vos activités respectives, de même que vos problèmes familiaux, ne doivent en aucun cas altérer votre santé, et encore moins votre vie spirituelle. Quand vous aurez dégagé vos yeux de toutes leurs écailles, vous verrez les autres tels qu’ils sont, certes avec leurs péchés, mais également avec toute leur richesse spirituelle et tout ce qu’ils ont de bon en eux. N’oubliez pas qu’ils sont, tout comme vous, des créatures de Dieu qui marchent sur le chemin de la purification.

 

Le terme de votre route est clair, c’est la maison du Seigneur… Et, pour m’y retrouver, relisez et méditez ensemble le psaume 22. Offrez vos sacrifices et vos prières pour toutes les générations qui vous ont précédés et qui constituent l’arbre généalogique de chacun de vous, car certains payent encore leurs dettes en purgatoire.

 

De même, priez et agissez pour celles et ceux qui, sur votre terre, ont perdu leurs repères et qui parfois vous désespèrent. Dans toute la mesure du possible, évitez de perdre votre temps. Consacrez-le à aider votre prochain, en particulier sur le plan spirituel. Vous serez toujours gagnants, car les vraies valeurs résident au Ciel. Et c’est bien là qu’avec toute votre famille du Ciel, qui est tellement nombreuse et éclatante d’amour, nous vous attendons dans un amour purifié, glorifié et transformé. Offrez au Seigneur tout votre être, comptez sur l’amour de vos parents et amis de l’éternité et de moi-même, messager de toute la tendresse du Ciel.

 

Fortifiez votre foi et l’Esprit Saint sera votre guide. Que Notre Seigneur et sa très Sainte Maman vous protègent, et avec toute votre famille de l’éternité, moi, Jean, votre humble serviteur, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint- Esprit.

 

Votre Jean dans l’amour

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :