Jean, Messager – Le chemin de la foi

Le chemin de la foi

 

Livre tome 6 : Pour bien passer la porte du Ciel 

page 180 : Le chemin de la foi – message du 18 avril 2009

 

Vous vivez une époque fort mouvementée où le Saint-Père le pape, l’Église, et donc tous les catholiques, sont si violemment attaqués et bafoués par les mauvais esprits, autant visibles qu’invisibles. Cela s’explique en partie par le fait que se développe dans vos sociétés un individualisme destructeur.

 

Ainsi par leurs prières et leurs actions, tous les chrétiens du monde ont le devoir d’agir au plus tôt, pour qu’accèdent à la vérité et à un mieux-être toutes les personnes qu’ils rencontrent ou qu’ils peuvent toucher, d’une manière ou d’une autre.

 

C’est un Dieu humble qui est manifesté par Jésus.

 

Jésus qui, dans son itinéraire, n’a fait que le bien, a partagé la table des pécheurs, a été l’ami des gens qui sont si peu fréquentables, que ce soient des publicains ou des pécheurs. Jésus s’est abaissé devant l’homme et les hommes pour leur laver les pieds, et il s’est montré le plus exemplaire des serviteurs… Quel merveilleux modèle à suivre ! 

 

L’Église, et donc la foi des chrétiens, rencontrent tant de difficultés sur tous les continents de la terre ! Et encore plus aujourd’hui, vous pouvez mieux saisir comment Jésus a été confronté au mystère du mal et au mystère du silence de Dieu. Et dans votre monde, la Croix de Jésus n’est plus regardée comme la Croix rédemptrice, mais davantage considérée comme le lieu d’un scandale. 

 

Approfondissez que vous avez à vivre réellement, et à un moindre degré, toute la souffrance spirituelle et morale qu’a vécue le Christ, et jusqu’au bout, en vous en remettant à Dieu qui est le fondement de la foi.

 

Dans votre façon d’avancer, tout comme Jésus, remettez-vous-en toujours à Dieu. Restez fraternels, car Dieu se donne inlassablement à vous dans votre façon d’être solidaires les uns des autres.

 

La fraternité chrétienne est insuffisante si vous ne faites pas une expérience personnelle de la foi au Christ ! La foi ne se vit pas par procuration, mais en sortant de vous-mêmes et en vous efforçant de voir objectivement votre âme !

 

         17 janvier – Anniversaire des apparitions de Pontmain


 
Et vous comprendrez qu’en toutes occasions, vous avez la capacité de défendre votre foi en Dieu et de contribuer à la défense de l’Église et de Dieu, car il est une évidence que, de vos jours, votre foi, votre Église et Dieu seront de plus en plus outragés et que vous aurez à les défendre. 

Dans toute la mesure de vos possibilités, à la manière de Jésus, essayez de poser un certain nombre d’actes concrets dans votre environnement, et ainsi vous manifesterez la manière d’être de Jésus et de ses actes d’amour dans son rapport aux derniers, aux exclus, à ceux qui n’étaient pas fréquentables. 

 

Le service à rendre, et qui n’est pas facile, est bien l’annonce de la foi, l’annonce d’une sagesse qui sera en contradiction avec votre monde matérialiste. Et ce n’est pas facile pour les chrétiens qui essaient de vivre dans la dynamique de l’Église, en manifestant un mouvement d’ouverture très profond par rapport au monde et à la société…

 

Vous avez à vivre de cette solidarité avec des hommes et des femmes, au milieu desquels vous êtes plongés et avec lesquels vous partagez beaucoup d’éléments culturels. 

 

En même temps, vous avez à poser des choix en matière de morale, notamment sur la façon de manifester votre amour, sur la façon de vivre la fidélité, sur la façon d’accueillir la vie, sur la façon de considérer l’étranger qui vit parmi vous.

 

Vivre une solidarité avec votre environnement et en même temps poser des choix, c’est de cette façon-là que s’ouvrira un chemin de foi, de transmission de la foi et, dans tous les cas, de proposition de la foi. 

 

Jean, votre messager d’amour

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :