Ceci n’est pas un complot – Film belge sur la gestion de la Covid-19 (A voir)

Ceci n’est pas un complot ?

 

Je pourrais vous dire « Vous avez apprécié le film Holdup de Pierre Barnerias, vous apprécierez ‘Ceci n’est pas un complot ?’ ». Le reportage que vous ne manquerez pas de voir et d’écouter avec attention, est disponible à la fin du présent commentaire qui en est fait. Comme le disait une amie, après cela, on ne pourra pas dire ‘Je ne savais pas !’.

 

Il n’est pas nécessaire de résider en Belgique pour suivre ce reportage. A peu de chose près, la crise sanitaire que nous connaissons depuis bientôt un an, a été gérée de manière similaire dans la plupart des pays du monde, et plus particulièrement les pays occidentaux. Sachez donc que ce qui est dit de la gestion de cette crise en Belgique s’adapte parfaitement à la manière dont elle est gérée dans votre pays. Comment en effet ne pas voir une véritable collusion des gouvernants du monde dans l’imposition des restrictions ‘sanitaires’ qui met à bas tout le système économique de tous nos pays ? Comme le disait un ami avec qui je partageais le même propos, nos responsables politiques devront un jour répondre de leurs crimes, ni plus ni moins, car c’est bien de cela qu’il s’agit. J’en ai déjà dit plus qu’assez. Je vous laisse le soin de lire ce qui suit avant de visionner ce film, mais si vous le préférez, regardez-le sans attendre, quitte à revenir sur ce préambule par la suite.

Vous n’avez pas oublié ? Il y a quelques mois, je vous ai invités à participer au financement du documentaire « CECI N’EST PAS UN COMPLOT », du réalisateur belge Bernard Crutzen. Vous avez réagi de manière fantastique car beaucoup d’entre vous figurent parmi les 1488 contributeurs qui ont permis que ce projet se concrétise. Non seulement le budget minimal a été rapidement bouclé mais les moyens ont été suffisants pour rémunérer (modestement) l’équipe de tournage et de montage !

 

Le film vient d’être achevé et je peux vous annoncer une très bonne nouvelle : les télés mainstream n’ont manifesté aucun intérêt pour le diffuser et la seule chaîne qui était prête à le faire exigeait que certains passages soient supprimés, ce que le cinéaste a courageusement refusé. Il a dès lors décidé de « balancer » son œuvre sur le net en accès LIBRE et GRATUIT. C’est un joli pied de nez au système médiatique et un beau cadeau pour le public qui verra ainsi le film tel que son auteur l’a voulu et conçu.

 

Comme je vous l’avais précisé en son temps, ce documentaire n’est pas une version belge de « HOLD-UP » ou de « PLANDEMICS ». Il n’examine pas les causes de l’épidémie et n’aborde pas la controverse médicale sur ses origines et sa réalité. Le film nous raconte seulement la manière dont les médias de Belgique ont raconté le covid. Mais c’est déjà énorme car ce travail de 9 mois dévoile justement que la narration de la crise sanitaire s’est distanciée de la vérité par un alarmisme débridé, une surenchère sensationnaliste et une occultation systématique des discours rassurants. Dans son film, Bernard Crutzen évoque aussi la manipulation des chiffres, les conflits d’intérêt des experts médiatisés, leurs incohérences et contradictions, tout en donnant des exemples précis de mensonge et d’exagération. Pour l’avoir visionné il y a 15 jours lors d’une avant-première réservée aux plus gros contributeurs, je peux vous assurer que ce docu va déranger et secouer le cocotier !

Mais laissons la parole au réalisateur :

 

« J’ai consacré de longues journées et de nombreuses insomnies à chercher le

pourquoi d’une communication anxiogène opérée par les autorités et reprises par les médias. Et si c’était l’inverse ? Dès le départ, j’ai confronté mes intuitions à une enquête compliquée, menant parfois à des impasses, parfois à des révélations. Je me suis nourri des textes et vidéos de nombreux journalistes indépendants, bloggeurs ou youtubeurs, parfois taxés de complotistes, qui ont effectué un travail remarquable et abondamment sourcé. À travers ce film, je voudrais donner la parole à celles et ceux qu’on n’entend pas, ou plus. Ouvrir le débat sur les plateaux et dans les rédactions. Interpeller les juristes sur les entorses à l’état de droit. Réveiller nos élus pour remettre de la démocratie là où je ne constate plus qu’autoritarisme, menaces, chantage. J’aimerais aussi partager cette inquiétude, trop lourde à porter seul : le coronavirus ne serait qu’un écran de fumée qui masque une crise beaucoup plus systémique, à laquelle les gouvernements nous préparent sous couvert de crise sanitaire. »

 

C’est en effet sur un soupçon de machination que se termine « Ceci n’est pas un complot ». Et c’est dans doute pourquoi le film sera taxé de « complotiste » et vivement critiqué dès sa sortie officielle ce lundi 8 février. Les médias subsidiés vont probablement se déchaîner contre le documentaire et tenter d’en discréditer l’auteur. Il n’est donc pas certain que son travail demeure accessible longtemps sur internet, vu que les géants du web censurent tout ce qui déplaît aux gouvernements et à la presse soumise. Je vous conseille donc de le visionner sans tarder en cliquant sur l’affiche-ci-dessous. Vous faites partie des privilégiés qui ont 2 jours pour regarder le film à leur aise avant que la meute des menteurs et des manipulateurs puisse faire intervenir les censeurs.

 

Bonne vision et encore merci à tous ceux qui ont financièrement contribué au projet, ils ne seront pas oubliés !

 

Yves RASIR

 

Un avis sur “Ceci n’est pas un complot – Film belge sur la gestion de la Covid-19 (A voir)

  1. je préfère le film belge, car il est plus intimiste et posé.
    …mais je suis écœurée. « Seigneur, prends pitié, ils ne savent pas ce qu’il font ! « 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :