Les martyres d’Orange

La complainte des martyres d’Orange

 

 

Une voix pure, celle d’Ann Cayre. Une vidéo pleine de majesté, de profondeur, de sobriété. Un texte d’une beauté surnaturelle. Vous l’aurez compris, j’ai été éblouie par la qualité – fond et forme – de la dernière réalisation d’Armel Joubert des Ouches, un clip de la nouvelle chanson (mais le mot convient-il ? on a plutôt envie de dire « chant » ou « hymne ») composée par Patrice Martineau pour donner corps et voix à la Complainte des martyres d’Orange.

 

 

Il s’agit des bienheureuses religieuses d’Orange et de ses alentours, guillotinées en 1794 en haine de la foi sous la Terreur, victimes de la Révolution française. Trente-deux sœurs reçurent la palme du martyre ; parmi elles, Marie-Elisabeth (ou Marie-Thérèse ?) Pélissier, en religion Sœur Théotiste du Saint-Sacrement. Poétesse et musicienne, elle avait une voix magnifique.

 

Aussi, arrêtée pour « fanatisme » avec ses sœurs en religion et conduite à la prison de la Cure à Orange, elle écrivit un poème qui nous est resté, et qu’elle dut chanter, dit-on, maintes fois pour les gardiens charmés par la beauté de sa voix. De quelle mélodie accompagna-t-elle L’Ode à la Guillotine ? Nous ne le saurons jamais…

 

Mais Patrice Martineau l’a mise en musique, Ann Cayre l’a chantée, et la voici donc accessible à tous.

 

Je vous invite à la regarder et à la goûter.

 

Jeanne Smits

Tiré de son blog

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :