Jean, Messager : La Résurrection

La Résurrection

 

Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste 
Page 26 à 28 : La Résurrection – message du 23 février 2005 – 
 

Au Ciel vous serez libérés des limites de la matière, et votre corps devenu glorieux sera totalement au service de l’âme.

 

Votre imagination, aussi féconde soit-elle n’est pas en mesure de cerner la richesse des corps dans le Ciel, ni les détails de cette vie de bonheur qui sera la vôtre. Seule la confiance, dans votre manière de vivre dans la foi, peut vous faire entrevoir le projet éternel de Dieu et vous permettre de vous y préparer avec conviction !

Quand la Bible parle de chair cela désigne le corps mais également la totalité de votre être, en tant qu’être matériel, occasionnel, hélas pénétré par le péché originel et naturellement voué à la mort. Ainsi la mort concerne chacun de vous !

Reconnaissez que la création vue sous son aspect physique est dans sa perfection, pleine de diversité et de singularité. Dieu a façonné les corps des poissons, des animaux et les corps des hommes. Chaque corps diffère, d’une manière étonnante par son éclat, par sa qualité, de même que par sa pureté.

La Résurrection c’est relever et sauver l’homme, le restaurer en le conduisant au-delà même de ses propres possibilités, possibilités que Dieu lui avait données au moment même de son projet créateur. Le principe de votre individualité est donc votre chair et votre corps.

Votre corps n’est pas seulement un amas de cellules, un ensemble biologique de carbone et de molécules, mais il est le principe profond de votre individualité… Cette individualité est marquée parce qu’elle est le « moi » d’un corps et c’est ce qui donne à chacun sa personnalité.

Comme le Christ Jésus veut absolument, par Sa Résurrection, sauvegarder l’individualité de chacun, de chaque personne, de chaque être créé…

 

Il a ressuscité jusque dans sa chair, sinon que serait la Résurrection ?

C’est par le sens profond de la résurrection de la chair que Dieu vous rejoint, au plus intime de vous-mêmes, dans l’originalité personnelle et individuelle de ce que vous êtes…

 

 

Pour cette raison, le Christ se fait pain de vie, chaque jour.

Il vous appartient de demander au Seigneur qu’Il vous fasse comprendre le mystère de Sa Résurrection.

 
La résurrection de votre chair, de votre individualité, de votre personnalité est l’empreinte que Dieu a posée sur vous pour que vous soyez vraiment vous-même pour l’éternité.

Comprenez que la Résurrection est votre incorporation à l’être divin au-delà même de la vie terrestre.

La singularité de la personne humaine, sa « chair » est pleinement respectée. Chacun ressuscite comme un membre unique en même temps que solidaire de tous dans l’unique corps du Christ.

« Je crois à la résurrection de la chair » est un article essentiel de votre profession de foi.

Vous avez une âme spirituelle et non matérielle qui est inimaginable sans le corps. Vous êtes l’unité d’un corps et d’une âme, car, privée du corps, l’âme existerait mais ne pourrait plus s’appeler « homme » …

Oui, sans votre corps, l’âme ne pourrait recevoir aucune idée, aucun sentiment du monde extérieur. Tout passe inévitablement par les sens de votre corps.
Vous êtes conscients que vous ne pouvez vous exprimer sans votre corps : vous ne pouvez communiquer aucune idée ni aucun sentiment sans passer par le moyen de la parole, de l’écriture et du toucher.

Votre corps est matériel, mais ce qui le distingue vraiment n’est pas son état matériel, mais son rôle de relation au monde.

 

Dieu veut sauver l’homme et sauver tout l’homme.

Comme Dieu vous a appelés à la vie par amour, il est impensable qu’il vous abandonne au moment où chacun de vous remet son esprit entre Ses mains.

 

Tout au long de la vie, Dieu vous invite au dialogue d’amour avec Lui.
Au Ciel, vous serez libérés des limites de la matière, et votre corps devenu glorieux sera totalement au service de l’âme.

Vous pourrez vous reconnaître par vos corps et reconnaître les autres comme le Christ a été reconnu par Ses disciples et les saintes femmes.

Quand cela se produira-t-il ?

Après votre mort ou à la fin des temps… Pensez au jugement particulier et au jugement général.

La résurrection des corps ne se produira qu’à la fin des temps, au jugement général, quand la gloire du Christ sera pleinement manifestée. Dans l’attente, vous aurez bénéficié du jugement particulier, vous ne serez pas privés de corps, donc de communication et de relation, puisque vous serez dans le corps du Christ.

Oui, quand le Christ se manifestera dans toute Sa Gloire à la fin des temps, tous, alors, vous serez ressuscités, les bons comme les méchants.

Ceux qui auront choisi le Christ — les élus — seront, avec lui, glorifiés dans leur âme et dans leur corps.

Quant à ceux qui l’auront rejeté, ils seront damnés pour l’éternité.

 

Jean, messager de La Lumière »

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :