Extrait de Divins Appels, de Marie Sevray – 11

Laisser Dieu agir

L’Ascension, c’est le début de l’entrée au Ciel de tous les Elus, puisque la Seconde Personne divine, qui s’est faite homme, quitte la terre pour s’asseoir à la droite du Père aux siècles sans fin.

L’humanité entre en sa Personne dans ce Ciel où Elle va préparer une place à tous ceux qui sauront profiter de son Incarnation, de sa Rédemption : à tous les Elus.

Elle prépare des places de choix pour ceux qui sauront comprendre mes appels et les suivre dans toute leur plénitude.

Chacun de mes Elus aura sa particularité ; Je Me complairai Moi, Dieu, dans chaque note chantée par chacun d’eux, qui ne sera arrivé là que parce qu’il M’aura bien laissé faire.

Oui !… Qu’elles me laissent faire, les âmes, qu’elles Me laissent faire à mon gré !

Que de merveilles de Grâce prépareraient des merveilles de Gloire, si les âmes Me suivaient absolument dans mes volontés strictes et nettement affirmées, et à plus forte raison, jusque dans les plus menus raffinements de mes Volontés sur elles.

Jetons un coup d’œil ravi sur le Ciel, comme entr’ouvert par les Grâces de l’Ascension.

« L’œil de l’homme n’a point vu, son oreille n’a point entendu ce que Je réserve à mes Elus. »

Parfois pour faire monter l’âme, Je lui rends la terre si étrangère, si inhospitalière, qu’elle est comme forcée de vivre par avance dans sa vraie Patrie, là où tout s’adapte, là où tout contente !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :