Jean, Messager – Avoir faim de Dieu (ASDE 07)

Avoir faim de Dieu – 23.01.2013 –

Bien chers amis en Jésus et Marie,

Dans ce message Jean nous rappelle que nous avons à servir Dieu et être de bons intendants. L’argent ne doit jamais être une priorité.

Avec toute notre affection et en union de prières.

 

Robert et Yvette (les parents de Jean)

 

Mes bien aimés frères et sœurs,

Il y a des sujets fort sensibles que vous évitez souvent d’aborder autant auprès des amis que dans les réunions de famille et c’est en premier lieu celui de l’argent. Quand il est question d’argent et en particulier dans les successions cela peut mener à la mésentente si ce n’est au drame…

Le Seigneur Jésus connaît si bien chacun de vous, connaît ce qui vous attire et ce qui vous retient, ce qui vous gêne, de tous les efforts que vous faites pour reprendre le bon chemin.

Votre liberté est entièrement entre vos mains et cela selon votre choix. Mais pour bien choisir, il faut que vous soyez libres. Il est certain que si vous êtes prisonnier ou esclave d’un maître vous perdez votre liberté et vous vous trouvez dans l’impossibilité de pouvoir décider. Ainsi, quand l’argent devient votre maître, vous avez l’avidité d’en posséder davantage et sans vouloir partager.

Le Seigneur Dieu sait ce dont vous avez besoin. Il ne vous délaissera jamais. Il est certain que le piège de la société matérialiste est de vous faire croire que si vous n’êtes pas heureux, c’est parce que vous n’avez pas encore ceci ou cela. Pensez que vos ancêtres avaient bien moins de moyens, mais plus de raisons de vivre. Tant mieux si vous disposez de moyens matériels mais ces moyens ne sont pas une fin en soi. N’oubliez pas que le « veau d’or est toujours debout’’ et l’argent est une idole dangereuse quand elle asservit l’homme.

N’êtes-vous pas les serviteurs du Seigneur, les intendants auxquels il est demandé de mériter la confiance, car la confiance demande la réciprocité. Surtout ne vous laissez pas aller ou enfermer en vous inventant un nouveau maître, en vous référant à tel ou tel soi-disant prophète qui souvent vise votre bourse !

En vous laissant transformer par l’action de l’Esprit Saint, les évènements de votre vie prendront leur juste place et tout leur sens. La clef du bonheur s’appelle la prière et ainsi vous conformer à la volonté de Dieu. Chacun de vous êtes un collaborateur de Dieu et votre service consiste à gérer les richesses qu’Il vous a confiées. Toutes les richesses de la Création doivent rester à votre service et sont à partager.

Il y a d’un côté des richesses insolentes et de l’autre toute la grande pauvreté de millions de personnes qui travaillent et qui sont en situation précaire, des chômeurs et des sans-logis. Il y a également toute la violence des extrémistes qui représentent un bien réel danger pour les populations et pour la stabilité de certains pays.

Il n’y a de vraie richesse que celle du Ciel où sur le Grand Livre, Dieu inscrit vos bonnes et vos mauvaises actions. La vérité c’est que vos richesses sont dangereuses quand pour vous elles passent en priorité et vous éblouissent aussi vous ne pourrez plus distinguer cette petite lueur d’éternité que Dieu a mise en vous, pour que vous vous rappeliez qu’Il vous a faits à Son image.

Pour recevoir la richesse eucharistique vous n’aurez jamais trop d’appétit. Car la meilleure attitude de l’homme en face de Dieu, c’est d’avoir faim de Lui ; et c’est de mettre toutes ses envies, toute son espérance dans cette soif de sainteté. Au jour du Jugement, il sera demandé à chacun de vous selon votre faim. Car toutes les faims d’amour mènent à Dieu. Soyez heureux d’être pauvres devant Dieu, et d’avoir aussi faim de Lui et ainsi vous serez invités à la table de Son Royaume.

Avec toute votre famille du Ciel, sous la Lumière du Père Eternel, tout l’Amour du Seigneur Jésus, et de Sa maman, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean Messager

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :