Quelques paroles extraites de Homme et Prêtre du Père MMZS

Il est temps que nous, chrétiens, redevenions les serviteurs inutiles que Dieu attend, amoureux de la mission qui nous a été confiée et qui consiste en premier lieu à faire connaître son Fils bien aimé le Christ, et le salut promis. C’est dire en donnant un simple verre d’eau, celui qui le reçoit devrait sentir à quelle source il a été puisé !

Il y a une manière chrétienne d’être présent aux malheurs d’autrui. Et pour savoir si nous la possédons, demandons-nous si lorsque nous rencontrons un pauvre, un clochard, un sans-abri, en lui payant un sandwich, nous nous préoccupons de savoir s’il est baptisé, si cela fait longtemps qu’il ne s’est plus confessé et n’a plus communié ; et si avant de le quitter, nous prenons soin de le bénir, de prier avec lui, ou de lui donner une image, une médaille.

Et que personne ne me dise que les pauvres n’en ont rien à faire ! Ce serait ne pas les connaître et ne pas les fréquenter, à moins que l’on ne croit pas nous-même au désir de Dieu de les rejoindre ou au pouvoir d’une bénédiction ou d’une médaille bénite ! Que chacun s’interroge et rectifie le tir, pour le bien de tous.

Père Michel Marie Zanotti Sorkine

Homme et prêtre, p. 123

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :