L’Ascension – Jean, Messager

L’Ascension

 

Livre Tome 6 : Pour bien passer la porte du ciel

Page 99 : L’Ascension – message du 30 avril 2008 

 

« Il y a presque deux mille ans que des hommes ont bénéficié de l’expérience unique de la présence physique du Fils de Dieu. Et c’est ainsi qu’assurés par la Résurrection de Jésus de Nazareth, les barrières entre le visible et l’invisible se sont ouvertes.

 

En assistant à l’Ascension du Seigneur Jésus, les apôtres ressentirent une indescriptible joie. Ils avaient sous leurs yeux la confirmation que Jésus-Christ est bien le Fils de Dieu et, par la certitude de la vie éternelle et céleste, ils ne désirent plus que le salut pour tous les hommes comme pour eux-mêmes.

 

Jésus a quitté visiblement la terre et a rejoint Dieu le Père pour régner avec Lui. Jésus n’est ni au Ciel terrestre, ni au Ciel astronomique mais dans une dimension qu’il vous est si difficile de situer et qu’un jour vous vivrez pleinement et cela dans un immense bonheur sans cesse renouvelé. 

 

Oui, les apôtres ont eu la joie infinie de ressentir l’Esprit Saint œuvrer en eux ! Ainsi, fortement encouragés, ils ont sillonné la terre en témoignant du Seigneur et du Royaume des Cieux. La crainte de la mort ayant disparu, ils prophétisaient en agissant uniquement pour l’amour des hommes.

 

Après avoir vécu sur terre une trentaine d’années, le Fils de Dieu a retrouvé une existence invisible à vos yeux. Ainsi l’Invisible s’est manifesté dans l’Incorporel qui a pris un corps. En quittant la terre, il emporte son Corps avec Lui.

 

Sa Maman a vécu intensément la Passion de Son Fils, de même Elle a été associée à Sa glorification. Plus qu’aucune mère, elle pouvait dire du Corps de Son fils qu’il était sa propre chair, puisqu’Elle l’avait enfanté virginalement.

 

En tant que chrétiens, vous bénéficiez d’un merveilleux lien avec le Fils de Dieu en communiant au Christ dans l’Eucharistie. C’est dans cette communion que vous participez vraiment, vous aussi, à la divinisation de la nature humaine dans le Christ. 

Ils sont encore bien nombreux ceux qui, en s’enfermant dans le monde matériel, sont persuadés qu’il n’y a rien après leur mort !

 

Ils sont convaincus que leur corps de chair les place dans une condition qui les rive à une mince portion déterminée d’espace et de temps.

 

Vous avez, par vos prières et vos actions, à faire tout votre possible pour les aider à se dépouiller du sensible et à revêtir le spirituel.

 

 Dites-leur que le Christ est à côté d’eux, dans leur propre cœur …

 

Qu’ils se reportent à la Bible où est confirmé que le Seigneur Jésus a proclamé «Je suis avec vous, tous les jours, jusqu’à la fin des temps», «Le Royaume est au-dedans de vous». 

 

Dites-leur que la Maison du Père est un espace qui échappe au temps, un espace qui ne dépend pas de la matière. Que les habitants de ce Royaume de Dieu, dont ils feront partie un jour, vivent la vie en Dieu.  Dites-leur qu’ils n’ont plus à penser que la mort est un anéantissement et un retour au néant…

 

Vous devez leur parler du Christ, leur confirmer que vous êtes si heureux de Le suivre sur le chemin de la vie, de vivre selon Ses actes devant Dieu et devant les hommes. Le Royaume de Dieu est dans le cœur de tous les hommes, il s’agit de Lui ouvrir la porte.

 

Tout comme Jésus S’est manifesté dans la vie de Ses disciples qui sont les ministres de Sa présence, Il se manifeste en vous qui êtes les cellules vivantes de l’Église, grâce à l’Esprit Saint qui a ressuscité Jésus et qui est maintenant l’âme de l’Église.

 

Jean, votre messager d’amour

 

___________________________________

 

 

 

Livre Tome 7 : Choisir l’Amour de Dieu

 Page 155 : L’Ascension – message du 17 mai 2012

 

 

A l’Ascension de son Fils, la Sainte Vierge Marie, avec son cœur de maman, ne désirait qu’une seule chose au monde : être avec Jésus, son Enfant bien-aimé. 

 

Son cœur de Maman a ressenti, malgré tout, une immense joie du fait qu’avec sa chair et son sang, son très cher enfant soit élevé à la droite du Père, de façon mystérieuse, mais bien réelle.

 

C’est bien pour obéir à son Fils qui, au pied de la croix, lui a demandé d’être la Mère de l’Église, qu’elle est restée sur terre !

 

 Elle avait la mission d’accompagner et de soutenir les disciples, cela dans l’attente confiante du don de Dieu et dans l’inspiration de l’Esprit Saint. 

 

Les disciples du Christ ont ainsi témoigné de la Bonne Nouvelle, jusqu’aux limites de la terre… Et jusqu’à leurs dernières forces, dans leur mission d’évangélisation, ils ont agi de tout leur cœur dans l’amour de Dieu. 

 

Vous avez à prendre une part active à la mission de l’Église et rendre le Christ Jésus présent dans le monde, en proclamant l’Évangile, en faisant adhérer les hommes à la foi de l’Église. Comme la Sainte Vierge Marie, vous êtes surtout engagé dans une entreprise qui risque de rester inachevée si vous ne mettez pas toute votre bonne volonté pour faire naître, en vos frères humains, la vie de Dieu. 

 

Certes, vous n’êtes pas les maîtres de cette œuvre car seul l’Esprit Saint peut la réaliser et cela à travers votre entière disponibilité ; ainsi, Marie, l’humble servante du Seigneur, est devenue la Mère de Dieu par la puissance de l’Esprit Saint, à qui elle s’est offerte entièrement pour l’Éternité.

 

 La fête de l’Ascension du Seigneur doit vous rappeler, de manière particulière, le commandement du Seigneur Jésus à ses disciples, d’aller jusqu’aux limites de la terre…

 Cette invitation, vous devez la réaliser en défendant l’Église, qui est Marie, et, également, en votre propre âme, qui, inlassablement, est menacée par le Griffu !

 

 Ce qui s’oppose réellement à lui et au mal, ce ne sont pas vos discours car il sait en faire ; il sait même se servir de la parole de Dieu, comme il le fit avec Jésus au commencement de sa mission, lors des tentations au désert !

 

Demandez à la Sainte Vierge Marie d’augmenter en vous la disponibilité à suivre l’Esprit Saint qui est présent dans votre cœur et qui seul peut transformer votre vie, afin que vous aussi deveniez dignes de participer, avec tous les saints, à la gloire éternelle du ciel, là où le Seigneur Jésus est monté vous préparer une place.

 

Jean, votre messager d’Espérance « 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :