L’instant où l’âme de lumière ressuscite au Ciel (ASDE 11)

Gulliana Buttini

L’instant où l’âme de lumière ressuscite au Ciel, est aussi l’instant où chaque créature rend grâce d’être née de la terre

Mes créatures, mes petites brebis, je vois vivre, souffrir, vous réjouir, espérer…

L’espérance est votre ancre et attente des biens au-delà de la terre.

La terre, où tout a une fin, est votre chemin pour parvenir à Nous, mais elle ne peut vous donner l’espérance.

Et en ces jours de la Passion, moi qui la revis, je revis aussi la joie de ma Résurrection.

Comment expliquer à des esprits humains cette joie infinie du Ciel que chaque juste aura éprouvée et éprouvera ?

L’instant où l’âme de lumière ressuscite au Ciel, est aussi l’instant où chaque créature rend grâce d’être née de la terre !

Alors seulement commence la vérité, et chaque créature aura rendu et rendra grâce de tout ce qu’elle a eu de sa vie terrestre, et aussi comme épreuve pour la gloire.

Je ne puis vous expliquer en paroles cette résurrection à la lumière éternelle. Même des paroles de lumière ne vous éclaireraient pas assez pour vous montrer la joie de la résurrection.

Cieux d’azur, sons, cloches, mélodies, visions de visages pour lesquels on a pleuré, fin de la nostalgie et paix, paix infinie, que vous ne pouvez imaginer, vraie paix de l’esprit qui n’a plus ni crainte, ni désir, mais possède éternellement des richesses jamais imaginées sur la terre.

Et moi je suis là à attendre chaque créature qui revient à Nous. Moi, la personne de la Trinité qui s’est fait homme et est Dieu, qui suis chair comme vous pour vous montrer qu’après la mort, on renaît. Je serai le Fils, le Frère Jésus, vous adressera en premier un sourire éternel inconnu de mes créatures. Je suis le rayon de lumière qui vous guide de la terre au soleil, le Berger qui ouvre la bergerie, l’Amour qui vous offre son Cœur.

La Passion va jusqu’au comble de la douleur et après, il y a la joie pleine, éternelle, mélodieuse, infinie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :