Quand le Seigneur parle au cœur (ASDE 16/1)

La rubrique « Les deux questions du mois » de la revue imprimée a été remplacée par « Quand le Seigneur parle au coeur ». Ce titre me semble en effet plus adapté pour le site. Pour rappel il s’agit de réflexions du père Gaston Courtois qui fait parler le Seigneur, sous l’inspiration de l’Esprit-Saint.

SOIS TOUTE BONTE, CHARITE, ACCUEIL, BIENVEILLANCE 

1/ Comment me comporter avec les autres ? C’est parfois si difficile  ?

N’aie que des pensées de bienveillance, des paroles de bienveillance, même quand tu dois rectifier, redresser, corriger.

Parle des qualités des autres, jamais de leurs défauts.

Aime-les tous. Tends-leur intérieurement les bras. Envoie-leur les ondes de bonheur, de santé, de sainteté, que tu as accumulées pour eux. Tous seraient meilleurs, s’ils se sentaient plus aimés.

Pourquoi ne pas chercher à être agréable aux autres ? Si tu y pensais, cela te serait facile de t’oublier toi-même.

Oublier ses soucis pour penser aux autres et à ce qui leur ferait plaisir, semer un peu de joie autour de soi, n’est-ce pas contribuer à panser bien des plaies, à apaiser bien des peines ? Je vous ai mis à côté de vos frères pour vous faciliter l’exercice du don.

Demande-moi le goût du don, le sens du don. C’est une grâce à obtenir. C’est une habitude à prendre. C’est un pli de pensée et mieux encore un pli du cœur. Marie a été don de tout elle-même. Qu’elle t’obtienne le don de la disponibilité.

« Quand le Seigneur parle au cœur »     n° 251 à 255

Père G. Courtois-  Fils de la Charité – Edition Médiaspaul

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :