La Rédemption continue avec don Ottavio Michelini (ASDE 27/2)

Confidences de Jésus à ses prêtres

Don Ottavio Michelini

 

 

La Rédemption continue

 

Il est bien connu qu’en Dieu il n’y a et il ne peut pas y avoir de contradictions, que Dieu est immuable. Moi, Dieu Un et Trine, Je suis infiniment simple. En Moi il n’y a pas d’attributs plus parfaits, d’autres moins. Moi, Je suis la vérité, la sagesse et la puissance, la justice et la miséricorde, la lumière et la vie.

 

L’enfer, créé pour les réprouvés, n’est pas opposé à la miséricorde, mais conforme à la justice. Moi, vrai Dieu et vrai homme, ayant pris sur Moi toutes les fautes de l’humanité, par ma Passion et ma Mort J’ai satisfait à la justice et à la miséricorde. Acte d’infinie miséricorde, le mystère de mon Incarnation ; acte d’infinie justice, le mystère de ma Passion et de ma Mort.

 

 

Votre passion

 

Moi, Je suis la Tête de mon Eglise ; vous, vous en êtes les membres vivants, libres et responsables. Moi, la Tête, J’ai adhéré à la volonté du Père par un acte de Miséricorde. Vous, vous formez avec Moi un seul corps.

 

Le Mystère de la Rédemption est en cours, il continue. Le fait que les membres devront, comme la Tête, subir leur passion, ne s’oppose en rien à la miséricorde divine…

 

Ma Mère et la vôtre, qui est Mère de miséricorde et miroir de justice, a déjà averti à plusieurs reprises l’humanité que, au cas où ne se vérifieraient pas les conditions requises de repentir et de conversion, un terrible châtiment s’abattrait sur les nations.

 

Ma Mère vous a avertis que très nombreuses sont les âmes qui vont en enfer. Puis-Je alors, Moi l’Amour infini, permettre que les âmes, rachetées par Moi à un prix infini de souffrance, en viennent, dans une effrayante progression, à se damner ?

 

Si la miséricorde et l’amour n’ont rien pu sur eux, puis-Je empêcher que l’affliction causée par leurs péchés et le chaos qu’ils ont eux-mêmes provoqués n’en viennent à être convertis par Moi en instrument de salut d’une humanité qui s’écroule ? Non, mes fils !

 

En conséquence, l’heure de la purification est déjà en cours, mais l’aveuglement des humains les empêche de voir : l’athéisme est aveuglement profond. L’heure approche. La purification devient inévitable, uniquement par l’obstination de cette génération incrédule qui aime l’erreur, qui refuse la justice, partout lésée et offensée.

 

Moi, Je veux une Eglise régénérée, où la justice, la paix et l’amour puissent resplendir avec un éclat jamais vu. Je veux mettre un terme à l’hémorragie d’âmes qui se perdent ; Je veux rétablir l’ordre qui a été troublé. Je veux que mon peuple redevienne le peuple de Dieu, et tout cela, Moi, Je l’obtiendrai en me servant de la sottise et de l’iniquité des hommes.

3 janvier 1976

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :