Le monde des âmes est le jardin de Jésus – Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus

Jésus a daigné m’instruire de ce mystère. Il a mis devant mes yeux, le livre de la nature et j’ai compris que toutes les fleurs qu’Il a créées sont belles, que l’éclat de la rose et la blancheur du Lys n’enlèvent pas le parfum de la petite violette ou la simplicité ravissante ou la simplicité de la pâquerette…J’ai compris que si toutes les petites fleurs voulaient être des roses, la nature perdrait sa parure printanière, les champs ne seraient plus émaillés de fleurettes…

 

Ainsi en est-il dans le monde des âmes qui est le jardin de Jésus. Il a voulu créer les grands saints qui peuvent être comparés au Lys et aux roses, mais il en a créé de plus petits et ceux-ci doivent être des pâquerettes ou des violettes destinées à réjouir les regards du bon Dieu, lorqu’Il les abaisse, à être ce qu’Il veut que nous soyons….

 

J’ai compris encore que l’amour de Notre Seigneur se révèle aussi dans l’âme la plus simple qui ne résiste en rien à sa grâce que dans l’âme la plus sublime…

 

Je pris la résolution de ne jamais éloigner mon âme du regard de Jésus…

 

 

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :