Les PHARISIENS ont flagellé et tué beaucoup de gens avant qu’ils ne Me crucifient finalement (M889) – Le Livre de la Vérité

Le Livre de la Vérité

 

Les PHARISIENS ont flagellé et tué beaucoup de gens avant qu’ils ne Me crucifient finalement (M889)

 

 

Message du Lundi 26 août 2013 à 20h20

 

 

Ma chère fille bien-aimée, avant que Je sois crucifié, un grand nombre de MENSONGES HAINEUX ont été inventés contre Moi par Mes ennemis. Il y eut, souvent, des assemblées tenues par les PHARISIENS pour décider de ce qu’ils feraient de Moi. Ils n’auraient pas accepté, une seule minute, que J’avais été envoyé par Dieu pour sauver l’humanité. Comme ils Me haïssaient ! Comme ils hurlaient et tourmentaient ceux de MES DISCIPLES qu’ils avaient attrapés !

 

Les PHARISIENS ont flagellé et tué beaucoup de gens avant qu’ils ne Me crucifient finalement. Leur sauvagerie et leur malice étaient contraires aux Enseignement de Dieu et de la Très SAINTE BIBLE. Cela ne les a pas dissuadés de Me pourchasser. Ils prêchaient la PAROLE DE DIEU et La défiaient ensuite, tout en même temps. Non seulement ils M’ont condamné, mais ils ont déclaré que Dieu n’enverrait jamais un MESSIE de cette sorte. Ils regardaient avec mépris les gens HUMBLES et pauvres, et ceux qu’ils considéraient comme théologiquement ignorants. Leur HAINE de Moi effrayait beaucoup de pauvres âmes qui fréquentaient les temples. Ceux qui leur demandaient pourquoi ils, les PHARISIENS, Me condamnaient étaient eux-mêmes condamnés pour avoir osé mettre en doute leurs raisons de se débarrasser de Moi.

 

Il y avait beaucoup de FAUX PROPHÈTES qui prêchaient quand j’étais sur Terre, et J’étais pris pour un fou et ne devais pas être toléré. Beaucoup de ces FAUX PROPHÈTES citaient le Livre de la Genèse et répandaient de ridicules allégations, qui étaient des offenses envers Dieu ; pourtant ils étaient tolérés et ne retenaient guère l’attention.

 

Bien que témoins des MIRACLES que J’ai faits, ils n’ouvraient encore pas leurs yeux à la VÉRITÉ, car ils ne voulaient pas voir. Les PRÊTRES de ce temps-là faisaient des discours publics dans lesquels ils Me condamnaient comme étant le FILS DE SATAN et prévenaient ceux qui s’associaient publiquement avec Moi qu’ils seraient chassés des temples. Ils Me rejetaient parce qu’ils ne pouvaient accepter Mes origines HUMBLES et que Je n’étais pas éduqué à la hauteur de leurs attentes. Par conséquent, ils ont conclu qu’il était impensable que Je sois le MESSIE. Ils pensaient que le MESSIE sortirait de leurs propres rangs. C’est pourquoi ils détestaient tout ce qui Me touchait. Ils se sentaient menacés par MA PAROLE, qu’ils ne comprenaient pas et qui, malgré le fait qu’ils Me rejetaient, les touchait d’une certaine manière.

 

Ils n’étaient pas préparés à Mon Premier Avènement. Ils ne sont assurément pas préparés à Mon Second Avènement. Quiconque ose dire qu’il est un PROPHÈTE, envoyé pour prévenir les enfants de Dieu du SECOND AVÈNEMENT, sera toléré tant qu’il ne révélera pas la VÉRITÉ. Mais lorsqu’un vrai PROPHÈTE se fait connaître et transmet la PAROLE DE DIEU, il est haï et condamné en public. Quand vous voyez une condamnation catégorique, basée sur l’ignorance des Promesses, que J’ai faites, de Mon retour, et quand la HAINE est si vicieuse que les responsables renient la PAROLE DE DIEU, vous savez alors que c’est Moi qu’ils haïssent. Seul Moi peux attirer une telle HAINE parmi les pécheurs. Seule Ma Voix soulève une telle opposition.

 

Si Je revenais sur Terre aujourd’hui, ils Me crucifieraient de nouveau. Ceux qui prétendent M’aimer et qui dirigent MES DISCIPLES dans l’ÉGLISE CHRÉTIENNE seraient malheureusement les premiers à enfoncer le premier clou dans Ma Chair.

Souvenez-vous qu’aucun de vous n’est digne de se placer avant Moi. Aucun de vous n’a le pouvoir de condamner publiquement MA PAROLE alors que vous ne Me connaissez pas. Vous qui Me condamnez, tandis que J’essaie d’accomplir l’Alliance Finale de Mon Père, n’avez aucune honte. Votre ORGUEIL Me dégoûte. Vous avez condamné votre propre âme à Mes Yeux. Vous n’avez rien appris sur Moi. Vous ne croyez pas les SAINTES ÉCRITURES parce que vous niez que Mon SECOND AVÈNEMENT aura lieu.

 

Il vous sera demandé de compter les âmes que vous M’avez perdues le dernier jour. Ce jour-là, alors que vous crierez pour obtenir Ma MISÉRICORDE, vous serez incapables de Me regarder dans les Yeux.

 

Votre Jésus

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :