Lorsqu’une âme me reçoit, elle est en communion parfaite avec tous ceux qui communient autour d’elles – Fille du Soleil (ASDE 19)

Fille du Soleil

 

19 avril 2006

 

Je Suis.

 

Petite fille, j’ai encore beaucoup à te dire… Patiente, sois toujours à l’écoute de ma Parole. Quand je prends possession d’une âme, je transparais en elle, par elle, je séduis mes petits. Mon Nom est « LE NOM » qui dans sa puissance, dans son règne et dans sa gloire, fait trembler les entrailles de la terre…

 

Oh mes enfants à la nuque raide, ne rejetez pas mon Esprit Saint, ne persécutez plus mes prophètes. J’appelle mes petits à un profond repentir, je le redis, nul ne peut pénétrer dans mon Royaume s’il n’a reçu la marque de mon Pardon. Adoptez le comportement de l’Homme nouveau et je vous ornerai de mon Baiser nuptial. Les âmes toutes à moi, je les couronne du diadème de l’immortalité, je prends soin d’elles sans me lasser, elles me cèdent leur cœur et en échange, je leur donne mon Cœur de gloire sacré. La mort ne leur fait plus peur, elles savent qu’elle est un passage minuscule vers l’éternité. Quand viendra le jour, entouré de mes anges, je viendrai les chercher moi-même pour les conduire au Royaume de notre Père. Ou, je réserve cette grâce aux âmes qui m’ont le plus aimé sur terre, celles qui me réconfortent dans ma souffrance, celles qui ne m’abandonnent pas dans ma solitude ; bien que les sacrifices et pénitences me soient d’un grand secours pour les âmes qui se perdent dans la fange, grande est ma Miséricorde pour celles au cœur d’enfant, les âmes pures sans malice aucune, celles qui ne pensent pas à leur gloire, mes élus ont mérité leur liberté, ce sont mes âmes de prédilection, la croix est leur compagne sur terre et elles s’en accommodent jusqu’à leur dernier jour sur terre.

 

Tu as supporté beaucoup et tu recevras beaucoup, cependant tout n’est pas terminé pour toi, je te veux plus belle que jamais en mes palais, ce que je te dis, je le dis à toutes les âmes.

 

Seigneur, tu veux dire que je souffrirai à cause des messages ?

 

Tu l’as dit.

 

Je n’aurai pas la force de supporter les persécutions.

 

Je te la donnerai, le Maître met tout en œuvre pour que le disciple lui ressemble.

 

Seigneur, je ne sais pas me défendre, je ne sais pas ce que je dois dire à ceux qui se moqueront de moi.

 

Laisse-moi faire, qui s’en prend à toi, s’en prend au Tout-Puissant.

 

Seigneur, ne les punis pas !

 

Quiconque éloigne mes petits de l’Eucharistie, de ma sainte Mère et du Saint-Père ne fait pas ma Volonté mais celle de mon adversaire… il sait que l’unité de mon Église doit se faire par l’Eucharistie… Lorsqu’une âme me reçoit, elle est en communion parfaite avec tous ceux qui communient autour d’elles, elle est unie à l’autre par l’amour trinitaire, vous n’êtes plus un nombre indéfini, vous devenez Un, reliés par le même amour… Mon adversaire sait que celui qui communie souvent à mon Corps et à mon Sang devient amour, il ne peut en être autrement, ma présence renouvelée dans une âme l’entraîne dans un amour toujours plus profond envers ses frères… Voilà encore pourquoi il s’acharne à éloigner mes petits de l’Eucharistie, mais j’y pourvoirai, je ferai plier les arbres sans racines, je les modèlerai à l’image de l’humilité, du respect de mes volontés, bientôt vous serez TOUS UN en moi comme je suis Un avec le Père.

 

Seigneur, ils ne voudront jamais, ils diront que c’est moi qui invente tout. Je ne savais pas que toutes les religions n’obéissaient pas au Saint-Père ni ne vénéraient ta sainte Mère, ni ne communiaient toutes à ton Corps et à ton Sang, c’est toi qui m’as appris ce que je sais.

 

Et je t’en apprendrai encore, aucune âme sur terre ne peut prétendre connaître ma Vérité pleine et entière quand bien même elle serait parfaitement imprégnée des Saintes Écritures ; à plusieurs reprises, je t’ai dit de rester là où tu es, parce que l’enseignement est conforme à mes préceptes… Mes sacrements et ma sainte Mère sont un don du ciel… C’est par l’obéissance à mon Pierre que l’on ouvre la porte de mon Royaume… Mes paroles vont paraître dures à celui qui ne veut pas changer ses habitudes pourtant cela est ma vérité, le paradis ne s’obtient pas en accomplissant sa volonté mais la mienne.

 

Seigneur, malgré tout, toutes les communautés religieuses t’aiment, tu as dit qu’on ne serait pas jugé sur ce que l’on a cru mais sur ce qu’on a fait, sur notre amour pour toi et le prochain.

 

Il y a de belles âmes en tout lieu, cependant par mon Eucharistie, je veux les élever en ma plus grande gloire. Tu es l’apôtre de mon Eucharistie, ta tâche est de la faire aimer au monde entier.

 

Seigneur, je te crois.

 

Et tu as raison de croire. Qui est purifié en mon Sang et alimente fréquemment et régulièrement son âme du Pain de Vie unique devient ce que Je suis, mon image et ma ressemblance parfaite… Qui me reçoit dans l’unité du Saint-Esprit reçoit aussi le Père… Qui a des oreilles pour entendre, entende.

 

Le soir, pendant la sainte Messe, alors que le prêtre prononçait les paroles de la consécration des espèces, j’entendis :

 

C R O I S  !

 

Mes enfants, je descends sur vos autels pour vous satisfaire et vous parfaire.

 

Amen !

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :