Le jour du Seigneur – Soeur Beghe

Mardi 24 août 2021

Le jour du Seigneur

Je suis le très amoureux de toute Ma création et Je voudrais tant qu’elle y réponde. Or elle est désobéissante, orgueilleuse, instable et toute à ses affaires. Elle regarde pas plus loin que le bout de son nez et si elle ne regarde pas devant, elle regarde derrière et pleure sur son sort.

Rien ne la retiendra, elle a commencé sa chute et le fond est encore loin. L’Abîme d’ailleurs est sans fond et, par conséquent, la chute l’éloigne de plus en plus du salut. Je suis le salut et Moi seul puis arrêter cette chute pour ceux qui ne voudront pas suivre le démon. C’est l’humanité qui tombe mais les personnes, une à une, peuvent être secourues.

Soyez à Moi, Mes enfants, ne vous joignez pas au monde, restez en retrait, vivez par la foi et par les sacrements et vous serez hors de la mêlée. La foule qui crie est un déshonneur pour les gouvernants mais encore faudrait-il que cette foule soit bien dirigée. Une foule est toujours hétéroclite mais le Christ Jésus s’est laissé acclamer par elle quoiqu’Il n’a pas voulu être sacré roi par elle. Bien qu’Il soit le Roi de chaque nation, le Roi des nations, le Roi de toutes les nations, le Roi du Ciel et de la terre, Son Règne est d’ordre spirituel non temporel. Ses préceptes sont immuables, Ses lois sont celles de Dieu et elles demeureront jusqu’à la fin des siècles. Les nations ne sont pas en droit de les ignorer et celles qui les ignorent ou même plus qui les interdisent, celles-là seront châtiées et rudement !

Les nations sont de l’ordre temporel, elles seront donc châtiées dans l’ordre temporel. Les hommes sont de l’ordre temporel par leur corps mortel mais ils sont de l’ordre spirituel par leur âme immortelle. C’est pourquoi les hommes méchants seront châtiés dans l’ordre spirituel et non nécessairement dans l’ordre temporel : leur corps mortel dépend de leur âme et c’est elle, impérativement, qui sera jugée. C’est pour cette raison qu’il paraît que certains méchants meurent couronnés de gloire humaine et les hommes croient qu’ils ont réussi leur vie. Eh bien non, Mes enfants, aucun méchant ne gagne par ses méfaits : Judas y a perdu son âme et d’autres, bien d’autres, y perdent aussi leur âme.

Vie éternelle" ; pour moi ça veut trop rien dire... D'un Oeil Métaphysique,  la justesse serait de … | Leçons de vie drôles, Versets chrétiens,  Citations bibliques

La vie éternelle est la seule vie accordée aux âmes bonnes, celles qui se sont dévouées à Dieu et à leur prochain, encore faut-il qu’elles soient catholiques et dévouées à leur Maître et Seigneur. La vie éternelle est pour les enfants de Dieu, et ceux qui ne Le connaissent pas en quittant la terre n’auront pas la science infuse pour Le connaître ou même Le rencontrer de l’autre côté du voile, c’est-à-dire après leur mort terrestre. On meurt comme on a vécu. Si on meurt ignorant, on est ignorant, si on meurt instruit et baptisé, on peut naître à la vie éternelle instruit et baptisé.

Notre Seigneur Jésus-Christ s’est incarné pour sauver le monde mais ne seront sauvés que ceux qui sont Ses disciples et Ses fidèles. Les autres, ceux qui ne Le connaissent pas encore doivent être convertis, c’est le rôle de la sainte Eglise de distribuer le trésor de la foi et les sacrements pour faire naître dans l’Eglise et nourrir de la foi le monde entier.

Mes enfants, priez, priez beaucoup pour que les païens se convertissent, pour que les apostats reviennent à la vraie foi, pour que les Juifs se convertissent, eux qui attendaient le Messie mais L’ont ignoré quand Il est venu, pour que les infidèles et les ignorants se convertissent. Même les fidèles ont souvent une foi cahotante, ils ne connaissent souvent plus les Dix Commandements ni ceux de la sainte Eglise :

Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement
Son saint Nom respecteras fuyant blasphème et faux serment
Le jour du Seigneur garderas en servant Dieu dévotement

Les 10 commandements de Dieu donnés à Moïse sur le Mont Sinaï en Egypte. |  Oldest bible, Bible, Moses

Qui observe ces trois premiers commandements, qui les garde et qui les met en toute priorité ? N’y en a-t-il pas tant qui mettent Dieu entre parenthèses pendant leurs vacances ou leurs congés ? Qui jurent par Son Saint Nom sans se soucier de Qui ils invoquent ce faisant ? Et la messe du dimanche qui est une obligation demandée par Dieu Lui-même, qui s’en soucie ? La sainte Eglise a permis que le jour du Seigneur soit avancé au samedi soir pour les personnes qui ne pouvaient assister à la messe le dimanche. Cette latitude fut une erreur car ce jour béni du dimanche n’est pas le samedi ni aucun autre jour de la semaine. Et ceux qui ont pris l’habitude de la messe du samedi soir pour en être libérés la journée du dimanche, n’honorent pas Dieu en ce jour béni du Seigneur.

Le dimanche est le jour du Seigneur ; ce n’est pas un autre jour de la semaine qui le serait, et si l’on est libre pour aller à la messe le dimanche, c’est ce jour-là qui doit être observé et non la veille au soir. Qu’est-ce que l’amour ? Est-ce aimer pour soi ou est-ce aimer pour autrui ? Les règles données par Dieu ont été données à l’homme pour l’aider à L’aimer comme le premier commandement le requiert : adorer et aimer parfaitement. Oui, c’est un commandement, mais Dieu donne d’abord et il est normal qu’Il demande d’être aimé en retour. Il donne tout, Il vous donne Son Amour afin que vous L’aimiez par Lui et si vous refusez de L’aimer, vous n’aurez pas de part avec Lui.

Son Amour n’est pas forcé, il est tellement fort, tellement doux, tellement personnel que vous ne pouvez y être indifférents. Vous aimez en général ceux qui vous aiment, ceux qui sont généreux, bons, ceux qui se mettent en peine pour vous, ceux qui sont prévenants et ceux qui vous donnent discrètement le nécessaire. Dieu fait tout cela et, en plus, Il vous a sauvés. Comment ne L’aimeriez-vous pas ? Comment ne vous mettriez-vous pas un peu en peine pour Lui obéir, pour prier, pour Le remercier, pour Lui demander pardon de vos imperfections ? C’est cela l’échange que vous avez avec votre Dieu, Il vous donne tout, à vous de L’en remercier et de Lui plaire en Lui obéissant.

Que votre adhésion à la religion catholique soit vraie, honnête et régulière et Dieu sera heureux de vous. C’est Moi, Jésus-Christ qui vous l’affirme et qui viens à vous pour vous enseigner de nouveau, pour vous remettre sur le chemin de la Vie, celle qui vous attend et qu’il ne faut pas que vous manquiez.

Je vous bénis, Mes très chers enfants, Je vous attends et Je vous aime. Soyez tout à Moi, ne Me tournez pas le dos. Je vous connais, Je suis toujours auprès de vous. Qu’il en soit ainsi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :