Extrait de Divins Appels, de Marie Sevray – 41

Extraits de « DIVINS APPELS »

Travail intérieur de Dieu dans l’âme

3

De la Grâce

 

Comment exprimer la Grâce ? Comment la dépeindre ?

 

Fluide invisible, mais si pénétrant qu’il entretient et accroît la Vie sans cesse.

 

Lumière qui éclaire et transforme tout…

 

Saveur exquise et vivifiante qui nourrit et délecte…

 

Chaleur qui embrase, fusionne et rend apte à tous les divins Travaux que Moi, divin Artiste, Je veux faire. Je suis insatiable, Je veux créer, créer à l’infini des Beautés nouvelles pour Me satisfaire de Moi-même !

Où se passent ces créations splendides ? Dans le secret de l’âme attentive et silencieuse, dans ses replis les plus cachés, les plus profonds.

 

Quand cette âme est devenue mon terrain à Moi, J’opère de véritables merveilles, et J’en opérerais encore de plus belles en ces derniers siècles du Monde, si l’on répondait bien à mes Appels.

 

Si l’on pouvait savoir l’élan qu’au Sein de ma Trinité Sainte J’ai pour Moi-même !

 

Vois ! Cet élan a fait l’Incarnation, car, si Je suis venu pour l’homme, par pitié et Amour de l’homme, Je suis venu aussi, Je le répète, pour Moi, par-delà cette pitié et cet Amour qui ne sont pas atténués pour cela, mais contenus dans l’amour que Je Me porte à Moi-même, comme le fini est contenu dans l’Infini.

 

Vois ! Par Amour pour Moi-même, J’ai traversé tout et suis venu, prodige inouï, racheté ma créature, Œuvre de mes Mains !

 

Maintenant, c’est encore par-delà l’Amour que Je porte aux âmes, c’est encore par Amour pour Moi-même que Je veux Me dire en elles, en toutes les variétés de Moi-même.

 

Au milieu des fracas, des heurts, des angoisses, des insécurités, rafraîchissez-vous et fortifiez-vous à l’Immuabilité qui demeure, et qui n’est autre que Moi-même.

 

 

 

Extrait de « Divins Appels » aux éditions du Parvis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :