Le plan divin de résurrection de l’Eglise – Soeur Beghe

Dimanche 27 septembre 2020

Le plan divin de résurrection de l’Eglise

Nouveaux cieux, nouvelle terre | 1001 versets

 Je suis Dieu, très Aimant mais aussi parfait en toutes Mes vertus, en toutes Mes qualités et en tout, absolument. La perfection de Dieu comprend la Grandeur, la Majesté, la Prudence, la Douceur, la Tendresse, la Miséricorde, la Démesure, la Toute Puissance, la Royauté, la Dignité, l’Assurance, la Vérité, la Justesse, la Justice, le Rayonnement et tout l’éclat propulsé dans l’univers. Je suis l’Universel, le Très Haut, le toujours Aimant.

Je suis descendu sur la terre au temps propice, celui de la plénitude des temps, et après Moi cette plénitude a perduré. Elle a continué jusqu’à la fin du Moyen Age, qui fut le temps de la splendeur des cathédrales, où l’homme ne comptait pas son temps pour honorer, louer et adorer Dieu. Après vint le temps de la Renaissance, époque qui aurait plutôt dû être nommée le ‘début du déclin’. Cette période fut le prélude de la Révolution française de 1789 et années suivantes, qui rejeta la religion catholique, Dieu et Ses ministres les prêtres. Elle vit la lente décomposition de la chrétienté et l’attrait des nouveautés. Il y eut encore de bonnes choses avant le vrai déclin qui est l’apostasie des peuples chrétiens ; il y eut les missions chrétiennes dans tous les pays éloignés de l’Europe : l’Afrique, l’Amérique du nord et du sud, l’Asie et l’Océanie. L’Asie fut difficile à conquérir mais il y eut des bastions chrétiens çà et là malgré d’autres religions violentes ou pires, sataniques. Ces religions ne se convertiront pas parce qu’elles ont Satan pour Maître et qu’il ne les laissera pas le quitter.

l'origine de Satan, le «père du mensonge» - Études bibliques

Satan est l’homicide spirituel et temporel et, à l’inverse de Dieu, Jésus-Christ, Dieu et Homme, qui s’est offert Lui-même en sacrifice parfait pour le salut du monde, il est un rapace, il a besoin du sang des hommes pour hommage et il n’en est jamais assouvi.

Satan a ses religions au sein de l’humanité et Dieu a la Sienne, l’unique, la religion qu’Il a fondée Lui-même, la religion catholique et celles qui se sont écartées d’elle mais qui respectent Dieu et L’honorent encore.

La religion catholique a à sa tête le Représentant de Jésus-Christ, qui est le successeur de Pierre, l’apôtre et le chef des disciples de Jésus-Christ, nommé par Lui et qui détient l’autorité et la prééminence sur tous les hommes. Cette autorité et cette prééminence lui ont été dévolues afin qu’il préserve le dépôt de l’Eglise, ses sacrements, l’enseignement divin, celui de Jésus-Christ et non le sien propre, et qu’il prenne soin en tant que pasteur des fidèles de toute la terre.  Tel est le rôle éminent du pape, chef des fidèles et de l’Eglise catholique, depuis son élection jusqu’à son décès.

J’ai dit à Mes apôtres : Et Moi, Je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde (Mt 28,20), et cette phrase est Mienne pour tous les temps. Je suis avec Mes fidèles jusqu’à la fin du monde et où qu’ils soient. Je leur demeurerai fidèle et ne les abandonnerai pas quelles qu’en soient les circonstances. Si la terre doit être bouleversée par les châtiments qui viennent, Moi, Jésus-Christ, Je n’en abandonnerai aucun. Oui, il y aura des martyrs, oui, il y aura des morts, oui, il y aura des survivants, mais Je serai auprès d’eux tous et ne les abandonnerai pas. Qu’ils en soient certains et qu’eux non plus ne M’abandonnent pas.

« Tu es Pierre et sur cette pierre Je bâtirai Mon Eglise, et les portes de l’Hadès (du mal, du péché, de la mort, du shéol) ne tiendront pas contre elle » (Mt 16,18). Je désire expliquer cette phrase comme J’expliquais certaines phrases à Mes apôtres quand ils ne comprenaient pas.

J’ai bâti Mon Eglise sur un système de primauté d’un seul, Pierre et ses successeurs, l’un après l’autre, et lorsque l’Hadès, c’est-à-dire le péché, la mort spirituelle, l’attaquerait, c’est elle, l’Eglise, qui vaincra. Cela ne signifie pas que l’Eglise sera toujours à l’abri du mal, non, cela signifie qu’elle vaincra. Combien de victoires dans le cours de l’humanité n’ont-elles pas eu lieu in extremis ou bien après un temps de défaite. Les guerres voient des combats, des victoires, des défaites, ainsi en est-il aussi, malheureusement, dans l’histoire de la sainte Eglise catholique. Elle a perdu des enfants par des sectes, des hérésies, des schismes, et puis aujourd’hui l’Ennemi est entré dans ses rangs.

3 septembre : Saint Pie X, Pape (1835-1914) :: Ligue Saint Amédée

Le saint pape Pie X en a longuement révélé la présence au sein de l’Eglise, et l’une de ses encycliques ‘Pascendi Dominici Gregis[1]’ a analysé et réfuté les erreurs des temps actuels. Ces erreurs se sont introduites dans l’enseignement de l’Eglise et depuis qu’elle a officiellement inclus ces erreurs dans sa doctrine, elle a perdu l’estime de nombreux fidèles et leur confiance. Ils sont nombreux à avoir quitté l’embarcation et l’apostasie des nations prend sa source dans les erreurs professées par le Magistère de l’Eglise. Par ces erreurs, la sainte Eglise catholique a connu de grandes défaites mais c’est Moi, Jésus-Christ, qui tient la barre et qui navigue dans la tempête.

Cette tempête cessera quand Mes fidèles Me prieront pour qu’elle cesse mais ils doivent prier beaucoup car l’Ennemi est fort. Je laisserai Mes fidèles dans la tempête comme J’ai laissé Mes apôtres dans la tempête en paraissant dormir – oui, Mon corps dormait mais Mon Ame et Ma Divinité ne dormaient pas – et c’est parce qu’ils M’ont secoué que Je Me suis réveillé. Il en va de même aujourd’hui. Je calmerai la tempête dans l’Eglise lorsque Mes fidèles Me secoueront, et ils doivent le faire vigoureusement. Le mal dans l’Eglise est grand et pour que les hommes d’Eglise se repentent et se convertissent, il faudra de grands châtiments. Les prêtres seront persécutés, les fidèles aussi mais Dieu rétablira toutes choses quand les conversions seront sincères et profondes.

Soyez forts dans la foi catholique, soyez vigoureux et persévérants. Je vous donnerai le

De la Douât à l'Hadès, comment l'Antiquité se représente-t-elle l'au-delà ?  - Ép. 3/4 - Une histoire des enfers

don de force et de piété et vous gagnerez la bataille contre l’Hadès. Cela Je vous l’ai promis mais Je ne vous ai pas promis d’être à l’abri de la lutte, ni ne vous ai dit quelle serait la dimension de cette lutte. Des luttes, il y en a toujours eu au sein de l’Eglise, des luttes, des victoires et parfois de grands dommages tels que le protestantisme qui a emporté de très nombreux fidèles dans son sillage et qui résiste encore à la vérité.

Le protestantisme est un christianisme à la carte or ce n’est pas un amour à la carte que J’ai prêché pendant Ma vie sur la terre. J’ai prêché la perfection dans l’Amour, la totalité dans le don de soi, le réalisme de la vérité. La vérité n’est pas subjective, elle a Dieu pour objet et non les hommes. Ils ont été créés pour connaître, aimer et servir Dieu en cette vie ; pour Le voir et Le posséder éternellement dans le Ciel. La religion [catholique] est une obligation car elle mène à Dieu, l’Auteur de votre vie, mais sans elle les hommes sont en grand danger d’être perdus, d’être pris par l’Hadès.

L’Eglise catholique a pris la route du modernisme, réfuté et rejeté par le saint pape Pie X, parce que disait-il, cette hérésie est fourbe et enferme en elle toutes les hérésies de tous les temps. Elle est fourbe parce qu’elle mélange la vérité et l’erreur, elle est infidèle aussi parce qu’elle a perdu un grand nombre des brebis dont elle avait la charge. Cette perte de fidèles est due à ses oscillations entre le vrai et le faux, et les hommes perdent la foi parce que la clarté de la vérité n’est plus exprimée. Ces fidèles perdus représentent une très grande majorité de l’Europe chrétienne et la chrétienté, elle-même, est divisée entre catholiques, orthodoxes et protestants eux-mêmes fort divisés entre eux.

La sainte Eglise vaincra et Moi, Jésus-Christ, Je l’affirme, Je la mènerai à la victoire ; mais, comme dans tout combat, la vérité aura ses martyrs et l’erreur ses déchets. C’est par la prière assidue que la vérité vaincra, c’est par le sacrifice et la pénitence que la sainte Eglise catholique renaîtra.

Je vous bénis, Mes enfants, soyez sobres, soyez courageux, soyez fervents. Tout le reste vous sera donné par surcroît.

Source : https://srbeghe.blog/2020/09/27/plan_divin_resurrection_eglise/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :