Les prophètes – Jean, Messager

Les prophètes

 

Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste

Page 177 : Les prophètes – message du 26 aout 2006

 

Par la Parole et les sacrements le Seigneur continue à agir chez les hommes de bonne volonté et il agit également par des apparitions et des révélations privées. Ces apparitions et révélations doivent être en conformité avec la Révélation et la tradition constante de l’Église, de même qu’en accord avec la foi et les mœurs…

 

Dans ceux qui prophétisent vous trouverez ceux qui sèment le bon grain et ceux qui sèment l’ivraie. Certains messages poussent à l’amour, à la compassion et contiennent de précieux conseils ainsi que de beaux appels à la prière, mais d’autres sont au contraire des révélations surprenantes et perturbatrices.

 

Vous devez vous méfier des personnes qui sont remplies de trop d’imagination et qui croient voir réellement tout ce qu’elles pensent.

 

La sincérité, en effet, n’est pas forcément suffisante ! En tout état de cause, partez du principe, comme le rappelle le Seigneur Jésus, qu’on juge l’arbre à ses fruits. La personne ressent-elle un sentiment de paix, de joie, de sécurité ?  Vit-elle modestement ?

 

Dans ses messages, il est primordial qu’il y ait l’invitation à la prière, à la conversion et à l’amour fraternel…

 

Le discernement du surnaturel et du merveilleux peut vous paraître parfois délicat mais pour apporter une confirmation, une consolation et de la joie, des signes du Ciel peuvent se manifester par des mouvements du soleil, des parfums suaves, des suintements d’huile…

 

Quand Jésus s’adressait aux scribes et aux pharisiens, à ceux qui comme aujourd’hui ont un pouvoir sur l’opinion ou une responsabilité dans la formation des consciences, Il leur reprochait d’utiliser un jargon hermétique !

 

Ceux qui agissent de cette manière, loin de se laisser évaluer par la Parole de Dieu deviennent eux-mêmes peu à peu la mesure de ce qu’ils veulent accepter de croire ; ils se ferment ainsi entièrement aux autres et en particulier à ceux qui ont pour mission de manifester la Bonne Parole.

 

En agissant ainsi, ils condamnent la porte du savoir aux autres, oubliant ou négligeant tous ceux qui ont besoin de croire et d’espérer pour vivre…

 

En gardant tout pour eux, ils ne savent pas donner l’exemple et n’accomplissent pas ce que demande le Seigneur : être semeur de la Bonne Nouvelle !

 

Dieu refuse cette stérilité, Dieu ne veut pas de ce gâchis, lui qui a envoyé Son unique Fils dans le monde pour éclairer tout homme, Lui qui veut briller dans le cœur de tout homme pour y faire resplendir la connaissance de Sa gloire, cette gloire étant la face du Christ. 

 

Il veut que tous parviennent à la vérité tout entière, et, ce que les savants parfois ne savent plus estimer ni accueillir, Lui le Père des Lumières, sait par quels chemins du cœur le révéler aux petits !

 

En aucune manière, vous n’avez à estimer que la foi est un jardin clos dont vous gardez jalousement l’accès mais bien au contraire, souciez-vous de partager avec d’autres votre joie et votre certitude, c’est le plus intime devoir des chrétiens que vous êtes, en étant et en demeurant des petits. 

 

Jean, messager de la Lumière

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :