Le royaume de Satan est obscurité – don Ottavio Michelini (ASDE 31/2)

Confidences de Jésus à ses prêtres

Don Ottavio Michelini

Le royaume de Satan est obscurité

 

 

… Le royaume de Satan sur la terre est un royaume d’obscurité, c’est-à-dire de nuit complète qui ôte la vision de ce que Satan, depuis des millénaires, mais surtout en ces deux derniers siècles, est en train d’ourdir pour la destruction de l’Eglise et de l’humanité entière, de tout ce qu’il est en train d’opérer au détriment du Royaume de Dieu, dans sa folie, oui, vraiment folle illusion de l’anéantir, en même temps que Moi, Verbe éternel de Dieu fait chair.

 

Le Royaume des ténèbres a pris naissance et est apparu en antithèse du Royaume de Dieu, à l’initiative de Lucifer, suivi par Belzébuth, par Satan et par de très nombreuses légions d’anges. L’absurde idée de ces créatures rebelles, leur absurde volonté, puisqu’elles ont été fixées, est de vouloir rivaliser avec Dieu, se jugeant non seulement égales mais tout simplement supérieures à Lui. C’est pourquoi elles continuent à le défier ; elles ne peuvent plus ne pas vouloir le défier et elles ne pourront jamais plus concevoir le Mystère de l’Incarnation du Verbe éternel de Dieu, ni y croire.

 

Que le Fils éternel de Dieu puisse assumer la nature humaine, c’est-à-dire une nature inférieure à la leur, est pour elles une chose tellement absurde qu’elles ne l’accepteront jamais !

 

 

En enfer, on souffre en proportion des dons qu’on a eus sur terre

 

Ces monstres sans amour, incapables même seulement d’imaginer l’amour, ne pourront jamais aimer la créature humaine. Ils l’entoureront de flatteries ; ils lui tendront des pièges uniquement pour la tourmenter davantage, car ces monstrueuses créatures, quoique dotées de dons naturels comme l’intelligence, la volonté et autres, ne pourront jamais s’en servir pour le bien, mais seulement pour le mal.

 

Froides et glacées dans leurs plans de destruction, elles éprouvent un sadique besoin de s’enfoncer toujours plus dans l’iniquité. Inexorablement, elles pensent le mal, le veulent et le réalisent.

 

Actuellement, elles sont en train de préparer, dans l’obscurité, complots sur complots qu’elles réalisent par le biais de leurs alliés et de leur « Eglise », la Franc-maçonnerie, pour déchaîner sur la terre une bataille qui n’a de précédent que dans le conflit qui eut lieu dans le ciel entre les anges de la Lumière et ceux des ténèbres…

 

Le royaume des ténèbres est gouverné par une triade et il est hiérarchique. C’est un royaume de haine et d’iniquité. Il s’appuie en fait sur les passions les plus ignominieuses. C’est un royaume d’horreur qui n’a d’équivalent dans aucun autre lieu de l’univers et qui ne peut être décrit en termes humains.

 

Les sujets de ce royaume sont tous les anges qui, avec Lucifer, Belzébuth et Satan, opérèrent la grande rébellion.

 

C’est un royaume cependant en continuelle expansion, parce que viennent le grossir tous les hommes qui disent « NON » au plan du salut pour dire « OUI » au plan diabolique des puissances obscures de l’enfer.

 

Les créatures humaines qui meurent en état de péché mortel demeurent éternellement dans le péché. Les anges et les hommes ont apporté et apportent aussi dans l’enfer leurs dons naturels, de sorte que leur peine est d’autant plus grande que ces dons ont été plus marqués, parce que Dieu, justice infinie, donne à chacun en proportion de qu’il a mérité. Aussi souffre-t-on en enfer, on souffre en proportion des dons qu’on a eus sur la terre.

 

 

Convertissez-vous ! Convertissez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

 

Celui qui, sur la terre, eut le privilège d’être spécialement choisi par Dieu, avec des dons précieux de grâce et d’amour, et avec une vocation saintement enviée par les anges du ciel, et qui eut le bonheur d’être choisi pour la sublime mission de ministre de Dieu, avec une dignité et des pouvoirs que ne reçut aucun ange, même le plus favorisé, s’il vient à se damner, sera entouré d’un feu dévorant qu’aucune langue humaine ne sera jamais capable d’exprimer.

 

Mes pauvres consacrés, encroûtés dans le péché et dans les deux concupiscences, si vous saviez ce qui vous attend et ce qui est suspendu sur vos têtes, vous ne dédaigneriez pas les rudes et longues pénitences ! Convertissez-vous ! Convertissez-vous avant qu’il ne soit trop tard ! Agenouillez-vous devant Moi, crucifié, et demandez pitié et pardon !

 

Mon fils, Je te bénis. J’étends cette bénédiction à tous ceux qui te sont chers, à tous ceux qui voient et par conséquent prient pour le salut de mes consacrés.

 

Aime-Moi, prie et répare !

 

13 novembre 1978

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :