L’Europe et la France – Soeur Beghe

Mercredi 2 décembre 2020

L’Europe et la France

Je suis le Très Haut, le Tout Puissant, Celui qui supervise tout, qui détecte tout, qui régit tout. Mon avis, quand J’en donne un, est perpétuel, il est certain et sans erreur. Quand J’affirme un détail ou un ensemble, c’est toujours exact parce que Mon Intelligence est toujours à l’œuvre et Ma Science aussi. Je sais, J’exprime, J’explique et lorsque J’ouvre la bouche, il faut écouter et tout accepter.

Quand J’ai dit que Mon Evangile était pour tous, les petits et les humbles autant que les plus instruits, Je savais que Je ne serais pas écouté de tous. Ceux qui sont petits et humbles sont plus attentifs mais ceux qui croient savoir malgré leur ignorance, ceux-là n’écoutent que ce qu’ils veulent entendre. Il en est ainsi encore aujourd’hui et il en sera de même jusqu’à la fin du monde.

Les temps actuels ne sont pas bons, les hommes s’adonnent à leurs envies et à leurs intérêts, et ce qui ne les touche pas ne les intéresse pas. Il en va de même pour bien des gouvernants. Ils se croient supérieurs et les autres êtres humains ne les intéressent pas. Ils donnent leurs avis et ils dirigent. Ils doivent donc être écoutés et obéis, qu’ils aient tort ou non, ce n’est pas le propos.

L’Europe telle qu’elle a été érigée, en institution, est à l’inverse de ce qu’elle pourrait être pour le bien de ses administrés. Elle est dirigée par des bureaucrates qui ne sont pas élus par les nations ni par leur population, et c’est elle qui donne des directives qui s’imposent aux gouvernants. Certains ne sont pas dociles et il est difficile de les convaincre d’entrer dans le rang. Il s’agit de pays qui ont connu le communisme et qui tiennent à leur liberté. Ils ont raison et ils ne doivent pas entrer dans le rang.

Priez pour eux, Mes enfants, car leur vie est menacée et s’ils sont abattus, le remous sera violent. Les pays qui tiennent à leur liberté sont courageux, ils ne se laissent pas mener par le bâton ou la carotte. Leurs gouvernants se tiennent debout, ils aiment leur pays, leur peuple et son histoire, et c’est ainsi que tous les dirigeants devraient se comporter. Ils sont le recours de leur peuple qui a confiance en eux.

Europe et fédéralismes, réflexion autour de l'Etat multinational et les  différentes formes de fédéralisme - Le Taurillon

Les autres pays, ceux qui appauvrissent leur peuple en les soumettant à la pauvreté et à l’envahissement, sont en grand danger de se déliter. Qu’est-ce que le délitement d’un peuple ? C’est sa désagrégation, il perd sa personnalité, son âme, ses traditions et même sa langue car celle-ci se mélange à d’autres langues et devient inaudible. Un pays sans langue est confus, il n’a pas de structure ni de but. Il se laisse couler, il devient informe, sans frontières et sans caractère. Tel est le danger des pays d’Europe qui se laissent envahir par des étrangers et qui n’ont rien à leur proposer : ni travail, ni formation, ni discipline.

Mes très chers enfants, l’Europe en tant qu’administration a été fourvoyée et ce ne fut pas un accident. C’est un processus voulu et imposé par des forces supranationales qui ont Belzébuth pour maître. Oui, là, les Pharisiens auraient eu raison de dire qu’ils ont Belzébuth pour maître, qu’ils lui obéissent et qu’ils pillent la nation qui les a élus. Les nations pillées par leurs dirigeants failliront et ne se redresseront pas. Ces nations pillées et démantelées seront abandonnées de leurs maîtres quand elles auront été appauvries jusqu’à n’avoir plus aucun ressort. Les dettes accumulées seront trop importantes pour être remboursées et elles seront déclarées en faillite avec toute la misère qu’une telle situation entraîne.

Néron et la persécution des chrétiens | Dossier

C’est à ce moment-là que les démons s’empareront de leurs biens et que la religion de Satan prendra le pouvoir. Ceci est proche et le déclin sera rapide. Le chef de la France sera éjecté pour incompétence et la prise par la religion de Satan durera un temps. Ce sera un temps de désolation et d’effroi mais que Mes enfants ne se désespèrent pas. J’ai décidé que ce châtiment était la conséquence de la trahison de la France chrétienne, Fille aînée de l’Eglise, qui a abandonné sa foi au profit de l’égoïsme, du matérialisme et de la luxure.

Je reprendrai les rênes en dissolvant ce pouvoir démoniaque et ceux qui auront versé leur sang en témoignage de leur foi seront des martyrs et des saints de Mon Royaume éternel.

Que la paix soit avec vous et Je ne vous abandonnerai pas. Je vous bénis.

Source : https://srbeghe.blog/2020/12/02/leurope_et_la_france/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :