Extrait de Divins Appels, de Marie Sevray – 49 : Participation de la volonté de l’homme indispensable pour son salut

Extraits de « DIVINS APPELS »

Travail intérieur de Dieu dans l’âme

4

Participation de la volonté de l’homme indispensable pour son salut

 

Mes Prédilections ne sauvent pas les âmes sans elles, il faut toujours la participation de la volonté de l’homme pour la grande Œuvre de son salut.

 

Mais… si elles rencontrent correspondance en l’âme, elles peuvent l’emmener très loin en Moi.

 

Et, comme sa correspondance Me plaît, elle augmente ma Prédilection. De sorte qu’il n’y aurait pas de limite… pour l’ascension d’une âme choisie de Moi, quand elle correspond à ma Grâce.

 

Il n’y a d’autre limite que son fini, mais, comme Je l’emporte en l’Infini que Je suis, l’on peut dire en un sens qu’il n’y a pas de limite…

 

Donc, le long des siècles, il s’est trouvé des âmes que J’ai aimées de cet Amour, et… qui n’y ont pas répondu…

 

Il s’en est trouvé d’autres qui, étant encore trop attachées à leur jugement humain, n’ont pas su s’élancer dans l’océan de mon Amour, se disant, je ne mérite pas que mon Dieu m’aime à ce point !

 

Non, certes ! Elles ne le méritaient pas, aucune âme ne le mérite.

 

Mais, ce n’est pas là ce qui motive ma Prédilection. Ce qui motive et détermine ma Prédilection, c’est ma Prédilection elle-même… Je suis l’Absolu, je suis le Tout-Puissant.

 

Il en est qui croient à ma Prédilection, qui en sont heureuses, mais ne se conforment pas à ce qu’elle leur demande. Elles mettent leur jugement entre elles et Moi, Me paralysent, elles M’entravent ; et plus ma Prédilection est intense, plus, de de fait, mes desseins sur elles sont grands, et plus aussi elles Me font souffrir…

 

Enfin, il s’en est trouvé qui M’ont reconnu, suivi, sans retour sur leurs propres manières de voir, qui M’ont suivi aveuglément ! Et que J’ai entraînées en une haute sainteté…

 

 

 

Extrait de « Divins Appels » aux éditions du Parvis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :