ASDE 049/2 – Cénacle de la Divine Volonté

Août 2014      CAPSULE No. 2

CÉNACLE VIVANT DE LA DIVINE VOLONTÉ

Mission d’Amour sans frontières

THÈME : COMMENT APPRIVOISER LE SILENCE

(Je vous encourage à lire un sujet par jour et de l’approfondir)

 

« Le détachement tend vers un pur néant, car il tend vers l’état le plus haut

dans lequel Dieu peut agir en nous entièrement à sa guise. »

 

4ème jour – nos peurs face au silence

« QUAND ON EST LIBRE ON FAIT PEUR…

ET QUAND ON N’EST PAS LIBRE ON A PEUR »

(L’abbé Raymond Gravel)

« Ma fille, j’aime tant l’homme qu’en le créant, je l’ai gratifié de la LIBERTÉ » (Tome 12, p. 120)

 

LUISA : « Je voyais à l’intérieur de Notre-Seigneur un arbre verdoyant plein de beaux fruits, et ces âmes qui opéraient pour plaire uniquement à Dieu par le moyen de son Humanité, je les voyais sur cet arbre à l’intérieur de Jésus. L’humanité de Jésus leur servait de demeure. »

(Tome 4, le 8 octobre, 1901, p. 97.)

 

Vous savez, c’est facile de dire « J’AI LA FOI » mais dans le quotidien on croit beaucoup plus à nos peurs et c’est ça qui nous paralyse, qui nous ancre dans la médiocrité. Laisse tes peurs se morfondre seules, tes peurs, tes défauts, tes blessures, sont tous au même niveau … c’est la surface de ton être. On n’a pas idée combien ces peurs-là nous écrasent. Plonge en profondeur … si tu restes « pogné » là-dedans, tu vas avoir encore plus peur parce que tu nourris tes peurs.

 

JÉSUS DIT À LUISA :

« Ma fille si l’âme est craintive, c’est un signe qu’elle se fie beaucoup à elle-même. Si d’autre part, l’âme n’a pas peur de rien, c’est un signe qu’elle met toute sa confiance en Dieu. Ses misères et faiblesses se perdent en Dieu; elle se sent revêtue de l’Être divin. Ce n’est plus l’âme qui travaille, mais Dieu dans l’âme. Que peut-elle craindre ? La vraie confiance en Dieu reproduit la Vie Divine dans l’âme. » (Tome 7, le 3 janvier 1907, p. 47)

 

Parfois ce n’est pas facile de se taire parce qu’au dedans ça discute très fort, il y a une confrontation avec nos partenaires imaginaires et c’est pour ça qu’on lutte avec nous-même. Aussitôt qu’il y a une peur quelque part, on peut être sûr que ça ne vient pas de notre « Moi profond » … ça vient du « moi superficiel ». Cela vient de la tête et c’est alors l’intelligence qui domine sur l’Amour.

 

JÉSUS DIT À LUISA :

« Ma fille, à l’intérieur des âmes il ne doit pas y avoir de trouble. Si le trouble entre dans une âme il provient d’elle-même. C’est que l’âme porte en elle beaucoup de choses qui ne sont pas de Dieu et qui lui sont préjudiciables. Cela finit par l’affaiblir et par diminuer la Grâce en elle. »

(Tome 3, le 31 août 1900, p. 95)

 

Si on se fait des peurs avec tout ce qui arrive présentement et tout ce qui s’en vient … tout ce qui est annoncé par les prophètes qui disent que ça va être terrible, les tremblements de terre, les guerres, les catastrophes, etc... On va tous restés paralysés par nos peurs. Alors comment une personne vivant dans la Divine Volonté doit-elle réagir face à tout ça ? Quelle attitude doit-elle prendre face aux autres ?

 

MÉDITATION (4ième JOUR)

 

Si une personne voit que tu es stressé et que tu as peur, elle va dire qu’il n’y a pas de différence entre toi qui vis dans la Divine Volonté et elle qui ne vit pas cette Vie. Cependant, s’il elle voit que tu restes dans la paix et la joie malgré les événements, elle va se demander comment tu fais pour garder ton calme malgré tout ce qui arrive.

 

Dans la Divine Volonté on doit être assez dégagé de tout pour demeurer dans la PAIX, et dire « FIAT SEIGNEUR » sachant que si Dieu permet certaines épreuves, c’est toujours pour un plus grand bien spirituel… ce bien-là on ne le connaît pas, mais lui le connaît, et on lui fait entièrement confiance et, à ce moment-là, tu ne perds pas de temps et Jésus peut venir se REPOSER EN TOI parce qu’à l’intérieur de toi il n’y a pas de préoccupation … il n’y a pas de peur, c’est la grande paix.

 

Les gens recherchent des gens qui vont leur apporter la paix, la joie et c’est à nous tous de s’efforcer pour devenir nous-mêmes des gens de paix pour démontrer aux autres que vivre dans la Divine Volonté c’est vivre dans la paix de Dieu en parfaite confiance en Dieu qui lui contrôle l’univers entier.

 

Donc, pour vivre dans la Divine Volonté, il faut qu’il y ait une transformation de notre humanité en la divinité de Dieu, il faut que tous les mouvements (actes) humains (colère, angoisse, peurs, méfiance, etc.) que tout ce qui est humain disparaisse. Donc, il doit y avoir, petit à petit, une transformation de notre être. Pour vivre dans la Divine Volonté, on doit laisser Jésus venir nous transformer.

 

A suivre…

 

Nicole Boulanger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :