« Pour sauver la planète tuons l’humanité !! » L’édito de Charles SANNAT de ce vendredi 29 novembre

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Ne comptez pas sur moi pour aimer une écologie qui déteste l’homme, l’humain et les l’humanités.

Une écologie qui nous considère comme un problème.

Une écologie, qui devient idéologie et qui, insidieusement sous couvert de bons sentiments et de « protection » de la planète fait croire aux masses et aux jeunes les pires âneries.

Cette idéologie écolo postule que nous sommes condamnés à nous suicider pour sauver la planète.

Mais vous savez nos écolos sont très gentils, ils sont le camps du bien. Alors ils ne vous demandent pas encore de vous suicider au sens premier du terme.

Non, ils vous demandent de ne plus faire d’enfants, parce que les gosses, c’est ce qui pollue le plus.

De vous à moi, un bobo qui part à Bali se faire bronzer l’arrière train pollue sacrément plus qu’un gosse de gilet jaune qui applique les principes de la décroissance.

Plus grave parce qu’il y a là un immense mensonge.

Le taux de fécondité en France est de 1.87 par femme là où le taux de remplacement est de 2.1.

La population française est structurellement en décroissance de même que la population européenne.

Nous comblons ce déficit démographique par l’importation d’une population immigrée. En Algérie ou au Maroc on est largement en dessous de la barre des 3 enfants par femme.

Partout dans le monde la démographie ralentit.

On veut que vous fassiez moins de gosses, le gosse c’est moche, la famille une chose horrible.

Cela donne infographie de l’AFP, une infographie immonde par ce qu’elle implique.

L’enfant est le problème.

La seule chose avec laquelle nous pouvons être d’accord c’est sur le recyclage qui est une vaste fumisterie. Mettre à la poubelle c’est mieux que jeter par terre, et recycler c’est mieux que rien, mais rien ne vaut le fait de ne pas consommer.

Le plus gros pollueur en matière plastique c’est Coca-Cola et ses bouteilles de soda. Qui veut interdire les bouteilles de coca ? Qui ?

Ils veulent sauver la planète non pas en demandant à Coca de cesser de faire des bouteilles en plastique, de cesser de vider les nappes phréatiques, mais en supprimant les gosses futurs consommateurs de coca. C’est une manière de voir.

Ce n’est pas la mienne.

Il faut cesser de vouloir laisser une planète en bon état pour nos gosses, mais laisser des gosses en bon état pour cette planète.

Il faut en finir avec cette écologie qui postule que nous ne sommes pas capables d’inventions, de progrès, de découvertes !

Cette écologie est la négation de 2 000 ans de progrès techniques de l’humanité.

Je ne suis pas un « techniciste » béat. Non la technologie ne nous sauvera pas de tout, et certainement pas de la pollution monstrueuse des 22 volcans actuellement en éruption sur cette planète et qui balancent plus de souffre et de particules fines dans les cieux que nos diesels n’en émettront jamais.

Bien évidemment que nous devons mesurer nos consommations, limiter nos déplacements en avion, et surtout cesser le modèle économique de la consommation de masse pour en revenir à des appareils garantis 10 ans et réparables à vie. Nous savons faire tout cela.

Le problème ce n’est pas les enfants.

Jamais un enfant n’est un problème, parce que jamais la vie n’est un problème.

Il faut combattre cette écologie de la dépression et de la négation humaine, cette écologie malsaine et de la perversité.

Nous découvrirons d’autres source d’énergie, avec peut-être une belle Astrid ou une autre, peu importe.

Ceux qui voient l’homme comme un problème sont le problème. Voir l’homme comme un problème c’est voir la vie que comme un problème.

Les autres sont toujours le problème, et de la même manière l’autre est aussi toujours la solution.

Ainsi vont la vie et l’humanité depuis la nuit des temps et pour l’éternité.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Source : https://insolentiae.com/pour-sauver-la-planete-tuons-lhumanite-ledito-de-charles-sannat/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :