La maturation d’une âme – Soeur Beghe

BONNE FETE DE LA TOUSSAINT : TOUS ENSEMBLE - ARCANE NAME

Lundi 1er novembre 2021, en la fête de la Toussaint

La maturation d’une âme

Quand une âme est mûre, elle est prête pour le Ciel mais tant qu’elle ne l’est pas, elle a besoin du support corporel pour acquérir la maturité, celle de la sainte Vierge Marie et même celle de tous les saints, canonisés ou non.

La maturité signifie qu’une personne a grandi et que, par conséquent, elle est passée par la phase de naissance, de grandissement, d’adulte jeune et puis mûr, et elle finit par la vieillesse et la mort. L’âme a besoin de ces passages par le corps de la naissance à la mort : certains saints sont nés avec un attrait tout particulier vers Dieu dès leur plus tendre enfance, tandis que d’autres personnes semblent restées enfants sans avoir acquis une réelle maturité, comme si leur âme elle-même était immature. Or tel est bien le cas. Certaines âmes sur terre sont plus mûres que d’autres tandis que celles-ci, tout en étant de bonne volonté, n’accrochent pas à la vie spirituelle comme il le faudrait.

âme

J’insiste, Moi, le Seigneur, sur les mots « tout en étant de bonne volonté » car Je ne parle pas ici des méchants, de ceux qui ont tourné le dos à Dieu, Je ne parle que de la maturité des âmes de bonne volonté. Il s’ensuit que des âmes sont mûres et d’autres moins, de même qu’un corps humain passe de la petite enfance à l’adolescence, à l’âge adulte et puis il s’éteint avec toute l’expérience de son âge avancé. Il en est de même pour l’âme qui naîtra, grandira, mûrira, entrera dans la connaissance de Dieu et puis grandira dans cette connaissance et s’y enveloppera. Le corps a sa vie, l’âme a sa vie et le temps de chacun leur est propre.

L’âme est immortelle et, à cause du péché originel, elle n’atteint pas la connaissance de Dieu ni la sainteté en une seule vie corporelle. Les âmes païennes doivent encore apprendre à connaître Dieu, elles ne le peuvent qu’en passant par le cycle terrestre dans lequel elles doivent exercer leur volonté et la maîtrise de leurs moins bons penchants. La colère est un vice à corriger, l’orgueil est un défaut dominant à maîtriser, la jalousie, la gourmandise, la paresse, l’avarice, l’impureté sont des vices, ou péchés capitaux, dont

Prix cercueil : comment faire le bon choix

l’âme doit se défaire et la vie terrestre sert à cela. Certaines âmes païennes, c’est-à-dire qui n’ont pas connu Dieu de leur vivant sur terre, sont dirigées après leur mort dans une sphère de l’au-delà qui leur est propre, celle appelée Limbes des païens, mais il y a d’autres limbes dans le monde invisible. Chaque sphère du monde invisible peut être appelée ‘limbe’, destinée à accueillir une catégorie d’âmes en cours de maturité.

De même que l’Ame bien réelle de Notre Seigneur, qui est éternelle comme Il l’est Lui-même, a pris possession d’un corps dans le sein virginal de la très sainte Vierge Marie, ainsi les âmes des limbes peuvent, elles aussi, selon le Plan de Dieu, prendre possession d’un corps afin de continuer leur ascension vers la connaissance de Dieu et, à la fin de leur course, atteindre la sainteté.

C’est ainsi que naissent à la vie corporelle de vrais petits saints, attirés vers Dieu dès leur prime enfance, tandis que d’autres enfants n’ont pas cet attrait. En lisant la vie des saints, il est souvent manifeste que leur petite enfance était toute tournée vers la piété mais certains, tentés par le démon, ne reviennent à leur vrai Amour qu’après une conversion retentissante, tels saint Augustin, saint François-Xavier et bien d’autres…

Le purgatoire - SERAPHIM

L’enfer est l’Abîme dans lequel entrent des âmes indignes qui n’en ressortent plus, le purgatoire peut être considéré comme une sorte de limbe purgatif, le Paradis est une sphère contiguë au Ciel dont il est l’antichambre, et les autres limbes, celles des païens et d’autres qui abritent un temps les âmes dans leur chemin de maturité, sont l’œuvre de Dieu, si merveilleux et miséricordieux, en vue de peupler Son Ciel de Ses enfants.

Ceci ne contredit pas la réalité du Jugement particulier, car l’âme est jugée après son passage sur la terre, en fonction de sa maturité et de ses connaissances. La Justice divine est parfaite.

Pourquoi la Bible est inspirée par Dieu? – L'Esprit de Christ.

Je suis le Seigneur Dieu et Ma Parole est Vérité. J’ai demandé à Mon crayon d’aborder le thème de l’au-delà de la terre et Je veux dévoiler aux hommes, Mes enfants, la grandeur du Plan créateur de Dieu, la nature de l’au-delà, préliminaire nécessaire à leur fin : le Ciel et le bonheur éternel.

Source : https://srbeghe.blog/2021/11/02/la_maturation_d_une_ame/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :