Je viens établir ma Royauté sur terre – Fille du Soleil (ASDE 22)

Fille du Soleil

 

4 septembre 2006

 

Je Suis.

 

Je viens mettre de l’ordre là où il y a la confusion, je n’abandonne jamais les miens… Qu’on me fasse confiance, qu’on me fasse confiance dans les joies comme dans les épreuves, tout n’a qu’un temps, je mesure la qualité de votre foi à travers les épreuves.

 

Je viens établir ma Royauté sur terre et tout ne se fait pas dans la joie, sachez embrasser votre croix comme j’ai embrassé la mienne pour vos péchés. Le monde part à la dérive, il ne veut pas se soumettre à ma Volonté. Ma main repose sur mon peuple… J’agirai avec autant de puissance qu’il en a pour me rejeter… L’Homme est de souche divine, quoi qu’il en pense, qu’il fasse ou qu’il veuille, sa destination est mon Sacré-Cœur, sa véritable demeure ; mon ennemi cherche à s’approprier les âmes qui ne lui appartiennent pas, l’Homme doit réagir sans attendre… Dans son ignorance, l’être humain combat le bien, que récoltera-t-il de sa ténacité à vouloir m’abandonner ? C’est lui-même qui me pousse à tirer les rênes de sa vie avec plus de vigueur…

 

Vous m’appartenez tous, je ne veux pas vous perdre, je suis toujours avec vous jusqu’à la fin du monde, mais mon adversaire l’est aussi. En le glorifiant, vous vous condamnez vous-mêmes, les armes pour vous protéger sont la pratique de l’amour, la charité, la prière, le jeune et l’abstinence, les sacrements et le désir de vouloir me plaire dans les efforts permanents sur vous-mêmes. L’Homme ne peut prétendre m’aimer s’il ne met pas en pratique ce que je lui enseigne… La vie sur terre est de courte durée comparée à l’éternité, le véritable chrétien met tout en œuvre pour jouir de la vie éternelle à me côtés… Croire à mon existence et se détourner de mes préceptes, mon adversaire le fait aussi… Croire ne suffit pas, mettre en application mon Évangile, c’est le devoir de chacun et de tous.

 

Mon regard se pose sur mes petits, le cœur de l’Homme génère encore des pensées perverses, bien de ceux qui prétendent m’aimer ont le cœur loin de moi…

 

Mon Peuple, relève-toi !

 

Aujourd’hui plus que jamais, je frappe à la porte de ton cœur, m’y laisseras-tu entrer ?… Ne refuse pas la main que je te tends… Je ne te demande pas l’impossible, est-ce difficile de m’aimer ?… Je sais que tu en es capable, ne te sous-estime pas, je crois en toi, eh bien,

 

CROIS EN MOI !

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :