Le plus beau cadeau : offrir une messe – avec Jean, Messager de la Lumière

Le plus beau cadeau :

offrir une messe

 

 

 

Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste

Page 187 : Le plus beau cadeau : offrir une messe – message du 6 octobre 2006

 

Quand vous faites l’offrande d’une messe, ce n’est pas seulement le prêtre qui prie mais toute l’assemblée, c’est toute l’Église du Ciel et de la terre qui se trouve associée à la prière.Toute Eucharistie est célébrée pour le monde entier, elle a donc une valeur universelle.

 

La messe est le sacrifice du Christ auquel s’unit toute l’Église, celle du Ciel et celle de la terre c’est à dire la communion des saints …

 

Une messe célébrée à l’intention d’un défunt a une valeur inestimable !

 

 

C’est le plus beau et admirable cadeau que vous puissiez offrir à l’être cher qui vous a quitté, c’est le geste le plus fort d’union à la prière du Christ s’offrant au Père pour le salut de tous les hommes. L’Église a toujours honoré les âmes du Purgatoire.

 

Elle offre des suffrages en faveur de vos ancêtres, en particulier par le Sacrifice eucharistique, afin que, purifiées, elles puissent parvenir à la vision béatifique de Dieu.

 

Chaque célébrant a l’opportunité d’ajouter à l’intention générale une intention particulière qui peut lui être confiée... Dans toutes les prières eucharistiques, il y a des moments donnés pour les intentions particulières.L’intention de prière peut être personnelle pour la santé, autant que pour les études ou le travail. 

 

Elle peut être également demandée pour d’autres personnes : pour ses enfants, pour un ami en difficulté et pour un malade… Il est important de l’offrir pour le Saint-Père, pour les vocations, pour l’unité des chrétiens, pour la France, pour la paix dans la famille, pour la paix dans le monde, etc. 

 

Vous pouvez aussi l’offrir soit pour confier un défunt à la miséricorde du Seigneur, soit en action de grâces pour un événement vécu, que ce soit un anniversaire, des fiançailles, noces d’or, etc. 

Il est important de connaître la date de la célébration et ainsi, si vous avez la possibilité d’y assister, de communier à cette intention.

 

Si vous n’avez pas cette possibilité, au moins vous pourrez vous y unir par la prière !

Ce n’est pas seulement le prêtre qui prie, mais c’est toute l’assemblée, toute l’Église du Ciel et de la terre qui se trouve associée à la prière pour les intentions particulières de chacun de ses membres ! 

 

Pour une messe, il est inconvenant de parler de prix, une messe ne s’achète pas. 

Considérez que l’argent n’est pas pour payer la messe, mais pour aider le prêtre à vivre. C’est une participation financière qui lui permet de subvenir à ses besoins, et de contribuer aux frais de son ministère.

 

Ce que l’Église a de plus précieux est le Christ lui-même : Son corps et Son sang. 

Faire célébrer une messe, c’est alors faire monter à l’autel, avec l’offrande du Christ, votre supplique et la présenter devant le Seigneur, devant Ses anges et Ses saints. 

 

Jean, messager de La Lumière

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :