Le jugement des âmes et la prière – Sœur Beghe

akg-images - Le Jugement dernier avec l'archange Michel pesant les âmes

Dimanche 30 août 2020

Le jugement des âmes et la prière

Quand un être humain est en danger, il se met en quête d’un secours immédiat. Il contacte un ami, un membre de sa famille, un voisin ou un quelconque appui. S’il ne trouve rien ni personne auprès de qui se tourner, il en appelle à Dieu. S’il n’est ni croyant ni dévot, il sera dérouté et cherchera sans aide la manière de se sauver.

Oui, tel est le cas dans tant de situations difficiles. Les hommes en danger M’oublient trop souvent or les dangers sont nombreux. Ils sont nombreux à cause du péché originel qui a permis à la nature physique humaine de mourir, de se blesser, d’être malade, de se mal comporter ou de pécher -ce qui est semblable-, et le seul vrai remède à ces maux est la pratique religieuse.

L’homme qui prie et règle ses journées en fonction de son devoir d’état de citoyen catholique, citoyen de la patrie céleste, se comportera différemment du citoyen mondain ou athée. Le citoyen qui se dit catholique mais qui s’intéresse immodérément aux choses de la terre, oubliera de se référer à Dieu dans les moments de trouble, dans les moments de difficultés, dans les maladies, dans les difficultés de la vie courante. Il sera tel que l’athée qui, lui non plus, ne se référera pas à Dieu dans ces moments, or ceux-ci sont fréquents tout au long de la vie sur terre.

Le citoyen de la patrie céleste, lui, sera moins dissipé et se rattachera à la prière et à la vertu théologale de l’espérance, cette haute et puissante vertu qui ne lui fera rien regretter mais tout accepter, confiant que Dieu dans Sa divine Providence, gère son parcours terrestre. Il sera accueilli avec grande joie dans la patrie céleste lorsqu’il y entrera, tandis que les deux autres devront faire pénitence avant de pouvoir y entrer, si toutefois cet accès leur est donné.

LA DIVINE VOLONTE LA DIVINE VOLONTÉ - YouTube

Ces deux-ci seront jugés devant Dieu et toute la cour céleste et ce moment du jugement particulier, jugement individuel de chaque être humain après sa mort terrestre, est impressionnant pour chacun. Ce moment scelle leur éternité et ceux qui rejettent l’amour de Dieu en cet instant unique, sont bannis de la divine Pensée sans qu’il n’y ait de retournement possible. Le refus d’une âme d’adhérer à la divine Volonté est irrecevable et l’entêtement dans ce refus d’amour, d’humilité et d’aveu de ses erreurs volontaires ou même involontaires, cette attitude la soustrait à la vue de Dieu qui ne la connaît plus et n’y pense plus. Etre disparue de la divine Pensée est l’épreuve la plus intolérable pour toute âme, car la haine veut un objet à haïr or Dieu pour elle est inexistant. Elle L’a connu, elle L’a raillé ou méprisé, mais depuis ce rejet de Sa Pensée, toutes ses injures, tous ses blasphèmes, toutes ses éructations ne Le touchent ni ne L’incommodent. Elle est devenue pour Lui inexistante quoique bien réelle dans un lieu épouvantable qui ne Lui est rien et où Il n’interviendra jamais.

Cette catégorie d’âmes rejetées est une situation si grave pour elles qu’il faut beaucoup prier pour les pécheurs, les péchés habituels étant souvent la cause de plus grands péchés et enfin de chutes graves et mortelles.

Les pécheurs ont besoin de vos prières, Mes enfants, la grâce peut les aider à remonter la pente du mal et de la débauche. Je suis venu sur la terre pour attirer les pécheurs à Moi, pour les sauver, J’ai prié pour eux, Je leur ai tendu la main, beaucoup se sont convertis à Ma voix, et continueront à se convertir par la grâce sanctifiante que vous attirerez sur eux par vos prières.

314 - Position de Jésus-Christ avant et après la Croix

J’ai offert Ma Vie sur la Croix pour que tous les hommes puissent accéder au Ciel, mais ils sont, très malheureusement, nombreux à ne pas Me trouver ou à ne pas Me rechercher. La grâce attachée à votre prière suppléera à ce manque et vous-mêmes en serez grandement récompensés dans le Ciel.

Que votre bonne volonté soit bénie, Mes enfants, priez pour tous les pécheurs et ne vous lassez pas de prier pour eux, ils en ont tant besoin. Ils sont vos frères de la terre en attendant le jour extraordinaire où ils seront eux aussi dans la béatitude céleste.

 Source : https://srbeghe.blog/2020/08/30/jugement_priere

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :