L’Ange Gardien – Sœur Beghe

Ange gardien — Wikipédia

Samedi 30 janvier 2021

L’Ange Gardien

Quant à l’âme, les théologiens suivant saint Thomas d’Aquin ont une certitude et pourtant l’âme, création de Dieu, n’est bien connue que de Lui-même. Les hommes ont commencé à connaître le corps humain quand ils ont pu le voir à l’intérieur, quand ils ont pu disséquer des corps, les étudier et les comprendre. Ils ne peuvent disséquer l’âme, ils ne peuvent la voir chez un autre homme, ni l’étudier de manière physique puisqu’elle est immatérielle. Elle est naturelle parce que Dieu l’a créée pour vivre dans le temps et dans un corps matériel, elle l’anime tout en étant distincte de lui. Un corps a sa vie, une âme a sa vie, un esprit a sa vie, mais chacun est utile à l’autre ; et quand la mort du corps les sépare, l’âme est libérée et elle continue sa vie, l’esprit continue sa vie.

Les anges retrouvent leur jeunesse - Le Courrier

L’ange gardien, comme Je l’ai déjà dit, est l’esprit du corps et de l’âme, l’âme a besoin du corps pour s’affirmer, se sanctifier, grandir, murir et obtenir à la fin de sa maturité la vie éternelle. L’âme qui refuse Dieu se damne, l’âme qui accepte Dieu, qui se dévoue pour Lui et se met à Son service comme Il le veut, c’est-à-dire selon sa condition, cette âme est aidée de son ange gardien qui l’influence, l’aiguille et la guide. C’est ainsi que l’ange, pur esprit, est l’aiguillon de l’âme qui se plie à ses impulsions, aux idées qu’il lui souffle, à l’attrait du bien qu’il lui communique. L’ange gardien ne la quitte pas, il est en l’âme et elle vit par lui, c’est par lui qu’elle peut connaître Dieu, c’est par lui qu’elle accède à ce qui est au-delà du monde physique.

Jésus-Christ avait Son Esprit en Lui, qui était Dieu, et Dieu Lui indiquait, à Sa prière, tout ce qu’Il devait faire, tout ce qu’Il devait savoir et tout ce qui était attendu de Lui. Etant la Seconde Personne de la Très Sainte Trinité, Il a pris la nature humaine mais Il existait tel qu’Il a toujours été, avant même de s’être incarné. Au Ciel, il a toujours été le Seigneur Jésus-Christ sans commencement ni fin et, sur la terre, Il a pris chair de la Très Sainte Vierge Marie. Son ange gardien était Dieu Lui-même et comme, à l’inverse de tout autre être humain, Il existait avant Son Incarnation, Il savait tout, commandait à tout ; comme homme sur la terre, Il priait pour conserver Son unité divine, pour respecter Sa Parole divine, pour demeurer fidèle en tout à Son Père qui est dans les Cieux et à la Sainte Trinité à qui Il était intimement uni puisqu’Il en faisait partie.

Nos anges, comment les connaitre ? - Johanna Awakening

L’ange est un pur esprit mais il est créé ; Dieu est un Pur Esprit incréé. Dieu a communiqué Sa vie aux anges, qui ont reçu chacun une vertu divine qui est leur vie, leur personnalité. Aucun ange n’est semblable à un autre ange comme aucun homme n’est semblable à un autre homme. Et tous les hommes ont reçu une âme et un corps dont ils doivent prendre soin pendant toute la durée de leur ascension vers la vie éternelle. Ils deviennent alors tel ou tel saint, ayant acquis par leur sainteté l’accès à la Demeure de Dieu.

L’ange qui a été lâchement abandonné par un homme dépravé, le quitte à la fin de sa vie terrestre car l’âme est alors condamnée et sa continuité se passe sans lui, dans l’abîme des démons et des vices incorrigibles. L’ange prend alors une autre vie en charge, corps et âme, et se liera à elle éternellement si elle accepte le Plan de Dieu sur elle et accède à la Vie éternelle.

Histoire d'une fausse citation de Dante | La Divine Comédie

L’horreur de la damnation est accentuée par la perte de l’esprit qui était celui de l’âme avant qu’elle se damne et qu’elle a perdu. Avoir perdu la vertu de Dieu qui était la sienne, sa personnalité, est une perte effroyable pour l’âme déchue, qui n’est plus elle-même, qui est abandonnée sans plus d’espérance ni d’amour. L’abandon de l’ange gardien est une des très grandes épreuves de l’âme en enfer, car il était elle et il n’est plus avec elle. Il était le lien par lequel elle pouvait ou aurait pu connaître Dieu, mais ce lien est rompu et elle est happée vers les fonds sans fin de l’Abîme.

Le lien de l’esprit est pour l’âme ce qu’une mère est pour son nouveau-né : elle est tout pour lui, elle lui apporte sa nourriture, sa chaleur, sa consolation, son réconfort, son lieu douillet. L’ange est tout pour l’âme, il lui donne sa noblesse, sa grandeur, les vertus et la sienne en particulier, et quand elle paraît devant Dieu au moment de son jugement particulier, il est auprès d’elle.

Questions sur le Purgatoire - District du Benelux

Il la laisse aller au Purgatoire, mais il ne la quitte pas pour autant. Il est moins visible auprès d’elle, comme il n’était pas visible, sauf exception, auprès d’elle sur la terre, mais il lui apporte l’espérance et toutes les qualités à acquérir pendant ce temps de pénitence et de réparation. Il est son esprit et il le reste.

 Source : https://srbeghe.blog/2021/01/30/lange_gardien/

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :