L’illumination des consciences : 10 juin 2012 (ASDE 23)

Sulema

Rappelez-vous que la sainte Messe est le banquet divin où vous recevez le pain des Anges, où Jésus-Christ demeure tout entier en chacune des espèces.

Loué soit à jamais Jésus au Saint Sacrement de l’autel. Signe-toi et écris, ma fille, couverte du Précieux Sang de mon divin Fils, Jésus-Christ le Seigneur.

Aujourd’hui, c’est le jour solennel où l’Eglise commémore le Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ Jésus, en mémorial de la dernière Cène où Il a scellé l’Alliance Nouvelle avec son Précieux Sang. Il vous nourrit avec le Pain de Vie, son Corps est livré pour vous, pour vous redonner la vie, la force et le courage d’aller jusqu’au bout sur la route qui devient de plus en plus difficile.

Heureux êtes-vous, mes enfants, d’avoir ce grand privilège d’aller à la Sainte Messe, à ce banquet divin où vous pouvez communier et recevoir le Pain des anges, où Jésus Christ demeure tout entier en chacune des espèces. Que votre cœur reste en action de grâce en signe de reconnaissance. Louez-Le de tout votre cœur, de toute votre âme et de toutes vos forces, car à chaque fois que vous Le recevez en état de grâce, avec un grand respect et un grand amour, Il vient vous transformer ; petit à petit son Sang circule en vous, son Corps vient purifier et restaurer votre corps jusqu’au moment où vous direz : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20).

L'eucharistie

Voyez-vous le grand prodige qui s’opère en chacun de vous tous ? En vous regardant, le Père voit les merveilles que vous êtes, car vous êtes en train de devenir à l’image et à la ressemblance de son Fils bien-aimé, son Jésus-Amour.

Grâce à la sainte Eucharistie, vous recevez les grâces nécessaires pour vivre le moment présent qui vous prépare à faire face à vos lendemains dans la paix, la sérénité et le calme. En nourrissant votre âme et votre esprit, vous devenez forts comme les cèdres du Liban et vous resterez debout malgré la tempête, le vent et toutes les épreuves qui se présenteront devant vous.

Laissez- vous transformer, mes enfants. Si vous êtes fatigués, accablés par le poids de vos souffrances, venez au pied du Tabernacle où mon Seigneur et mon Dieu, mon Fils, Jésus Eucharistie, vous attend pour refaire vos forces, vous combler de son Amour, de sa sainte Présence. N’ayez pas peur, venez, venez, mes enfants, « venez et goûtez comme est Bon le Seigneur » (Ps 33). Il vous attend comme vous êtes, car Il voit ce que vous êtes en train de devenir… des adorateurs en esprit et vérité, ceux qui resteront fidèles aux Commandements que Dieu le Père vous a laissés.

Merci, mes enfants, de persévérer dans l’adoration et dans la prière. Soyez bénis au nom du Père, eu nom du Fils et au nom du Saint-Esprit. Amen, alléluia.

Marie, Reine de la paix

10 juin 2012

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :