L’illumination des consciences et l’Apocalypse – Mark Mallett (1ère partie)

Une grâce est sur le point d’être accordée au monde dans ce qui peut être considéré comme l’événement le plus incroyable et singulier depuis la Pentecôte.

Traduction Pierre et les Loups, revue et corrigée

Lire le texte original en anglais sur le blog de Mark Mallett

Image : La conversion de saint Paul

1ère partie

La Bienheureuse Anna Maria Taigi, mystique et stigmatisée vénérée par plusieurs papes pour l’exactitude de ses prophéties, parlait d’ « illumination des consciences ». Saint Edmund Campion l’appelait « le jour du changement » quand « le terrible Juge révélera la conscience de chaque homme ». Conchita, une voyante de Garabandal, en parlait comme d’un « grand Avertissement ». Le Père Gobbi l’appelait un « jugement en miniature », tandis que la servante de Dieu, Maria Esperanza, l’appelait « un grand jour de lumière » lorsque la conscience des hommes sera « violemment secouée  » — « le moment de décision pour l’humanité ». [1]

Sainte Faustine, qui proclamait au monde qu’il vit un prolongement du « temps de miséricorde », d’après les révélations qui lui ont été directement données par Jésus, a vraisemblablement eu la vision de la manière dont se produirait cet événement :

Avant de venir comme un Juge équitable, Je viens d’abord comme Roi de Miséricorde. Avant qu’advienne le jour de Justice, il sera donné aux hommes ce signe dans les cieux : toute lumière dans le ciel s’éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Alors le signe de la Croix se montrera dans le ciel ; des Plaies des Mains et des Pieds du Sauveur, sortiront de grandes lumières, qui, pendant quelques temps illumineront la terre. Ceci se passera peu de temps avant le dernier jour.

— Petit Journal de la divine Miséricorde, n° 83

Il me tomba d'un ciel d'orage... des trombes de pluie...

Cette vision est similaire à ce qu’une voyante américaine, qui se fait appeler « Jennifer », aurait vu lors d’une vision. Elle appelle cet événement « l’Avertissement » :

Le ciel est sombre et il semble que c’est la nuit mais mon cœur me dit que cela se passe l’après-midi. Je vois le ciel s’ouvrir et j’entends de longs et interminables coups de tonnerre. Quand je lève les yeux, je vois Jésus saignant sur la Croix et les gens tombent à genoux. Jésus me dit alors : « Ils verront leur âme telle que Je la vois. » Je peux voir les plaies si clairement sur le Corps de Jésus, puis Jésus me dit : « Ils verront chaque blessure qu’ils ont infligée à Mon Cœur Très Sacré. » À gauche je vois la Sainte Vierge pleurer, puis Jésus me parle à nouveau et dit : « Préparez-vous, préparez-vous maintenant car le temps est tout proche. Mon enfant, prie pour les nombreuses âmes qui périront à cause de leur vie égoïste et pécheresse. » Lorsque je levai les yeux, je vis les gouttes de sang tomber du Corps de Jésus et frapper la terre. Je vis des millions de personnes de toutes nations et de tous continents. Beaucoup semblaient confuses alors qu’elles regardaient vers le ciel. Jésus me dit : « Ils recherchent la lumière car cela ne devrait pas être un temps de ténèbres, mais c’est l’obscurité du péché qui recouvre cette terre et la seule lumière sera celle avec laquelle Je viens car l’humanité ne réalise pas le grand réveil qui va lui être accordé. Ce sera la plus grande purification depuis le début de la création.

— lire wordsfromjesus.com, le 12 septembre 2003

L'Histoire de Paray-le-Monial - Sanctuaire du Sacré-Coeur

Alors que je me préparais à me rendre à la messe à Paray-le-Monial, en France, en 2011 — ce petit village français où Jésus a annoncé que dans la révélation de Son Sacré Cœur se trouve Son « dernier effort » pour atteindre l’humanité — une « parole » m’a soudainement frappé l’esprit comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu. La pensée m’est venue dans le cœur que les trois premiers chapitres du Livre de l’Apocalypse nous parlent en substance d’une « illumination des consciences ». Après la messe, j’ai pris ma Bible pour commencer à lire l’Apocalypse sous cette nouvelle lumière afin de comprendre ce que cela pouvait vouloir dire…

Le Livre de l’Apocalypse (ou « Révélation », qui signifie littéralement « dévoilement ») commence par la salutation de saint Jean aux sept églises, et sa citation du prophète Zacharie :

Voici qu’il vient avec les nuées, tout oeil le verra, ils le verront, ceux qui l’ont transpercé ; et sur lui se lamenteront toutes les tribus de la terre. Oui ! Amen !

Ap 1: 7

Jean décrit ensuite la vision qu’il a eue, lorsqu’il vit Jésus apparaître de façon éblouissante au sein de ces sept églises — « son visage brillait de tous ses éclats comme brille le soleil. » [2] Jean réagit alors en tombant à Ses pieds « comme mort » [3]. Cette scène évoque une illumination similaire à celle qu’eut saint Paul. Avant sa conversion, celui-ci persécutait les chrétiens et les faisait mettre à mort. Le Christ lui apparut dans une lumière éblouissante :

Il fut précipité à terre ; il entendit une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? »

Actes 9: 4

Soudain, Saul (qui prit le nom de Paul) fut « illuminé » et il réalisa qu’il n’était pas aussi juste qu’il le pensait. Ses yeux étaient couverts d’ « écailles », symbole de son aveuglement spirituel. Son regard fut dès lors tourné vers l’intérieur et il se retrouva face à face avec la lumière de la vérité.

Marc 16 verset 16 (la Bible) — CHRIST RESSUSCITÉ, CHRIST GLORIEUX, NE  CRAINS PAS...

Après la puissante vision où saint Jean voit le Christ, il entend le Seigneur lui dire…

Ne crains pas…

Ap 1: 17

… et immédiatement Jésus commence à illuminer la conscience des sept églises, en les exhortant à la repentance ; Il loue leurs bonnes oeuvres et leur fait remarquer leur aveuglement spirituel.

Je connais tes actions, je sais que tu n’es ni froid ni brûlant – mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant. Aussi, puisque tu es tiède – ni brûlant ni froid – je vais te vomir de ma bouche … Ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige. Eh bien, sois fervent et convertis-toi.

Ap 3: 15-16, 19

Puis Jean est emmené au Ciel où il commence à voir les choses d’un point de vue divin.

Écris donc les choses que tu as vues, et celles qui sont, - ppt télécharger

Après cela, j’ai vu : et voici qu’il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue, pareille au son d’une trompette, me parlait en disant : « Monte jusqu’ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir. »

Ap 4: 1

C’est-à-dire que l’illumination dont Jean venait d’être témoin se produira désormais dans le contexte non seulement de l’Église universelle (symbolisée par les « sept églises », où le nombre « 7 » signifie plénitude ou totalité), mais du monde entier tandis que nous nous rapprochons de la fin des temps, avant d’arriver, finalement, à la fin du monde. Une autre façon de le dire est que l’illumination de l’Église est suivie par une illumination du monde.

Car voici le temps du jugement : il commence par la famille de Dieu. Or, s’il vient d’abord sur nous, quelle sera la fin de ceux qui refusent d’obéir à l’Évangile de Dieu ?

1 Pierre 4: 17 ; lire Le jugement commence par la famille de Dieu

A suivre…

Mark Mallett
Revelation illumination


[1] cf. les références dans Eye of the Storm
[2] Ap 1: 16
[3] Ap 1: 17
[4] cf. la série sur le renouveau charismatique : Charismatic?
[5] cf. The Great Revolution et The Year of the Unfolding
[6] cf. cath.ch ; vatican.va
[7] cf. The Scandal
[8] lire, par exemple, La Prophétie à Rome
[9] Ap 1: 11
[10] lire The Breaking of the Seals
[11] cf. The Present and Coming Transfiguration
[12] « La couleur blanche symbolise l’appartenance à la sphère céleste et le fait d’avoir remporté la victoire avec l’aide de Dieu. La couronne qui lui est donnée et les mots « il sortit vainqueur et pour vaincre encore » feraient référence à la victoire du bien sur le mal ; et l’arc indique le lien entre ce cheval et les trois autres : ces derniers seront comme des flèches lâchées à distance pour mettre en œuvre les desseins de Dieu. Ce premier cavalier, qui s’élance « vainqueur et pour vaincre encore », fait référence à la victoire du Christ dans Sa Passion et Sa Résurrection, comme l’a déjà mentionné saint Jean : « Ne pleure pas. Voilà qu’il a remporté la victoire, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David : il ouvrira le Livre aux sept sceaux. » » (Ap 5: 5) — La Bible de Navarre, “Revelation”, p.70; cf. Look to the East!
[13] cf. Ap 20: 1-6
[14] cf. Our Lady’s Battle et The Battle Cry
[15] cf. The Hour of the Laity
[16] cf. Ap 19: 14
[17] cf. The Hour of the Sword
[18] Je dis « mineure » parce que la persécution « majeure » vient plus tard sous le règne de la « Bête » [cf. Ap 13: 7]
[19] cf. Faustine, et le Jour du Seigneur
[20] cf. Great Shaking, Great Awakening
[21] cf. Ap 19: 20-21
[22] Ap 7: 3
[23] Ap 13: 16-18

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :