Extraits de Divins Appels, de Marie Sevray – 53 : Raisons de cette confiance

Extrait de « Divins Appels »

Travail intérieur de Dieu dans l’âme

Raisons de cette confiance

Entrez donc dans la contemplation de toutes mes douleurs, suivez mes sublimes Faits et Gestes des jours de ma Passion ; demandez-Moi que se convertissent tous les pécheurs, Je brûle du désir de les sauver !

Venez puiser pour eux en mon Sang, en mes Plaies, en mes mérites infinis.

Ces mérites sont vôtres, si vous le voulez ! Trop souvent on s’enveloppe dans une fausse humilité qui se reconnaît indigne de s’approprier mes mérites. Indignes, oui, tous le sont, mais puisqu’il M’a plu de vous les donner quand même ! N’en suis-Je pas bien le Maître ?

Mais pour cela il faut Me croire, Me croire en plénitude. Une seule petite hésitation empêcherait, non pas une application de mes mérites, mais l’application pleine et entière.

Or, c’est cette application totale que Je veux vous faire.

Mon Sang veut aller à vous en plénitude !

Ah ! Si vous aviez la foi… vous savez ce que J’en dis dans l’Évangile.

Une goutte de mon Sang aurait suffi pour sauver mille mondes ! Et J’ai voulu verser tout mon Sang…

Les richesses infinies de Christ de Stéphane Quéry - Série texte -  TopMessages — TopChrétien

Oh ! Ne passez pas inattentifs, ni pressés ! Arrêtez-vous, Je vous en prie, arrêtez-vous et voyez ! Voyez à ma Lumière, voyez toutes mes infinies Richesses contenues là, en ce Sang qui jaillit ! Qui coule sur la Croix et qui voudrait aller aux âmes ! Mais il n’ira pas seul… et si les âmes ne viennent pas le chercher, il ne les atteindra pas… Quelle torture pour mon Cœur !

Mais par la Communion des Saints, J’ai donné aux autres âmes le pouvoir de venir prendre ce Sang et de le verser sur les pécheurs… par une foi ardente.

C’est surtout la Foi qui manque sur la terre, la Foi simple, la Foi vive, la Foi pleine, la Foi « telle que », si Je puis ainsi dire.

Si l’esprit de Foi était plus vif, plus pénétrant, plus enveloppant, l’Espérance suivrait, et la Charité ne pourrait pas ne pas déborder ! Se trouvant en sa sphère en présence de toutes les merveilles que la Foi mettrait à découvert, dans tout ce qui existe en vous et autour de vous. Vous vivez au milieu de Merveilles ! Vous vivez en une sphère de splendeurs surnaturelles et faites pour vous ; et vous passez, malheureux ou impies, à côté de ces richesses sans les voir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :