L’admirable prière du Padre Pio pour ceux qui en ont besoin

Jean Goyard

À Fatima, Notre Dame a imploré prières et sacrifices pour éviter au monde « l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs ». L’enseignement que donne la vie du Padre Pio porte sur le même point. Est-il alors préférable de prier pour soi ou pour la conversion des pécheurs ? La réponse se trouve dans la lettre que le Padre Pio a adressée depuis Pietrelcina au P. Agostino, son directeur spirituel, le 17 octobre 1915.

Il commence par se souvenir de la vision qu’il a eue du Sacré Cœur où Notre Seigneur Jésus-Christ lui avait montré Son Visage outragé par les péchés des hommes, et où le Christ se montrait indigné de ces péchés et détournait le regard des personnes qui l’offensaient le plus (voir vidéo suivante : « Jésus montre au Padre Pio le grand désastre actuel »).

Source : Padre Pio, Palavras de Luz (Padre Pio, Paroles de Lumière).

Memento – Le péché mortel donne la mort à l’âme en lui faisant perdre la grâce sanctifiante qui est la vie de l’âme, comme l’âme est la vie du corps. Il cause plusieurs torts à l’âme :

  • 1) Il la prive de la grâce et de l’amitié de Dieu
  • 2) Il la prive du Paradis : si la personne meurt dans cet état, son âme va objectivement en enfer (bien que, la contrition parfaite puisse toujours être concédée par Dieu
  • 3) Il la prive des mérites acquis et la rend incapable d’en acquérir de nouveaux.
  • 4) Il rend l’âme esclave du démon.
  • 5) Il lui fait mériter l’enfer pour l’éternité, et aussi les châtiments de cette vie.

Prière pour la conversion des pécheurs, de sainte Véronique Giuliana

O Mon Sauveur, cœur de mon cœur !
Je Vous prie de m’accorder, avec Votre amour, la grâce de toujours travailler au salut des âmes.
Je me donne à Vous en holocauste continuel.
Votre servante proteste qu’elle sera toujours à Vous et ne suivra que Votre volonté ;
Me voilà prête à signer mes promesses de mon sang et verser celui-ci pour la foi, aidée par Votre Sainte grâce.
Pécheurs et pécheresses, venez tous à Jésus et à la source de son amour ; abandonnez le péché.
O mon Jésus ! Je Vous demande la grâce d’éclairer vos ministres de vos lumières éclatantes et de les embraser de votre amour le plus ardent ;
Concédez-leur tous les dons qui peuvent faciliter le salut des âmes ;
Faites aussi que je ne quitte jamais Votre cœur, et que je sois sans cesse dans les plaies de Votre passion. Amen.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :