Joyeux Noël – Jean, Messager de la Lumière

Joyeux Noël

 

 

 

Livre Tome 6 : Pour bien passer la porte du Ciel

Page 65 : Joyeux Noël – message du 23 décembre 2007 –

 

La nuit de Noël est exceptionnelle et vraiment particulière car elle réunit tous les chrétiens, les hommes de bonne volonté et d’autres qui feront la fête.

 

Vous avez certainement, au fond de votre cœur, l’émouvant souvenir de vos Noëls d’enfants chargés de poésie, de tendresse et de chaleur familiale…

 

Donc, pour cette sainte nuit, vous allez vivre quelque chose d’essentiel dans la vie chrétienne et dans le message évangélique. Si vous, vous êtes fidèles à la pratique religieuse, hélas sont bien plus nombreux ceux qui ont pris des distances par rapport à elle, pourtant le message de la personne et de la vie du Christ reste un point de repère important dans toute vie.

 

La célébration de la naissance du Christ Jésus est une occasion privilégiée de rester en contact avec Lui.

 

Ce qui donne une importance toute particulière à cette nuit de Noël est que vous célébrez le dessein de Dieu non seulement dans votre vie personnelle mais également dans votre vie familiale, et même politique et économique. 

 

Chaque enfant qui vient au monde est une nouvelle lueur d’espoir et d’avenir. L’enfant est le rêve que chacun porte en soi. Il est la continuité de la vie de l’homme, il forme la chaîne qui fait son éternité dans le monde. Comme tout premier-né, Jésus est venu d’abord changer totalement la vie d’un tout jeune couple et ensuite de toute l’humanité ! Les premiers témoins de Sa naissance ce sont des pauvres, d’humbles bergers gagnant leur vie par leur travail nocturne dans les montagnes environnantes.

 

Il est la Parole de Dieu qui va en s’amplifiant dans le désert de votre monde pour vous faire frémir de Sa présence. Cette Parole se fait entendre dans le désert du cœur. Chacun peut s’apercevoir qu’il y a une voix qui parle à l’intérieur du cœur. 

 

Né d’une mère que l’Esprit de Dieu a couverte de son ombre, Jésus est venu faire fleurir le désert. Autour de vous, il y a encore tant de déserts ; le désert d’absence de culture humaine, le désert d’absence religieuse, le désert de mémoire où l’homme perd tout repère et ne sait plus ni d’où il vient, ni où il va. 

 

Il se croit, et comme une évidence, venu de nulle part. Vous avez à les éclairer par des actions, mais également par vos prières et Eucharisties…

 

  • Ouvrez grand vos cœurs et vos vies à la lumière de l’Enfant de Bethléem. 
  • Offrez-vous à Lui qui s’est offert à la vie humaine pour tous les hommes.
  • Faites-Lui le présent de votre amour et de votre fidélité, de votre persévérance et de votre confiance et demandez-Lui d’apporter la paix dans votre monde, entre tous les peuples, dans vos vies familiales et tout d’abord en chacun de vos cœurs !

 

Jean, votre messager d’amour

 

 

Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem Céleste – Nuit de Noël, nuit de joie – Le 22 décembre 2005

 

Vous n’avez pas à considérer la naissance de Jésus comme un charmant récit d’un conte de Noël romantique, dans une grotte au milieu de la nuit. En revanche, vous devez approfondir le sens de cette naissance qui signifie qu’un Sauveur est né et que le salut est arrivé. « Gloire à Dieu et paix sur terre aux hommes qu’Il aime.» Constatez que cette nuit de Noël réunit les hommes dans un grand rassemblement composé de ceux qui y viennent spécialement ce jour-là, de ceux qui participent assez régulièrement à l’Eucharistie du dimanche et de ceux, bien moins nombreux, qui disposent de suffisamment de temps pour recevoir l’Eucharistie tous les jours.

 

Et c’est dans cette douce nuit de Noël, grâce à vos prières et messes, que de nombreuses âmes en purification seront accueillies par Jésus et Marie au Paradis, acclamées de tous les saints ainsi que de toute l’armée des anges…

 

Je vous annonce une grande joie pour tout le peuple» disaient les anges aux bergers.

 

Priez pour que la joie que vous recevez de la célébration de cette nuit s’étende à tous ceux qui vous entourent et qu’elle atteigne tous ceux qui en sont privés.

 

 

 

Livre Tome 7 : Choisir l’Amour de Dieu 

Page 146 : Noël et la crèche – message du 21 décembre 2012 

 

C’est Noël, c’est la fête avec toute la joie partagée, celle d’offrir et de recevoir, celle d’un excellent repas en famille ou entre amis. Mais, pour vous qui êtes chrétien, c’est en plus, sous le regard de Dieu le Père qui s’en réjouit, de vous voir adorer l’Enfant- Jésus et de communier à la sainte Eucharistie.

 

Cette nuit de Noël, dans le regard et le sourire de l’Enfant-Jésus qui vient pour Aimer et vous aimer, n’ayez aucune crainte de vous laisser découvrir.

 

Dans votre cœur aimant, cette fois-ci encore, ne soyez pas surpris si vous vous sentez envahi d’un surcroît de générosité, d’une forte envie de partager et du désir d’accueillir. 

 

Vous pensez peut-être que c’est le miracle de Noël, mais en réalité c’est le projet de l’Amour de Dieu qui s’accomplit. 

 

Noël est bien plus que le rappel d’une naissance, ce n’est pas un souvenir lointain, mais la certitude de l’intervention de Dieu dans l’histoire des hommes, cette réalité qui se poursuit avec la venue de Dieu en personne. Ainsi l’Enfant-Jésus, par son arrivée dans la paille d’une crèche, a appris aux hommes à se faire petits, humbles, afin de devenir tout comme Lui, enfants de Dieu. 

Alors, devant la crèche et avec ferveur, mettez-vous simplement à genoux. Faites silence pour entendre Sa voix. Dépouillezvous et faites-vous humble pour accueillir Son Amour. Contemplez-le et adorez-le et vous découvrirez que la vie est sacrée. 

 

Mais, c’est en quittant vos soucis et vos peines que vous entrez dans l’Espérance et, donc, dans la joie et le sourire… Pour bien de personnes, Noël s’est transformé en fête païenne ! Cela pour la simple raison que la dimension commerciale a graduellement chassé la vraie dimension, qui est celle de célébrer la naissance de Jésus de Nazareth.

 

Si, en règle générale, la nuit exprime le mal, que ce soit la souffrance, le deuil, les épreuves, la guerre, les calamités et si souvent le péché, par contre, en vous penchant sur la nuit de Bethléem, c’est la Lumière de l’Espérance qui a jailli à la naissance de l’Enfant-Jésus qui vous a indiqué la direction de l’Amour.

 

        La place de la crèche et la basilique de la Nativité                        à Bethléem – Cisjordanie

Voyez les catéchumènes, voyez ceux et celles qui discernent un appel à s’engager dans l’Église ou dans le monde, pour faire connaître tout l’Amour du Seigneur Dieu ! 

 

A Noël, le Seigneur Dieu vous donne son Fils Jésus ; au Calvaire Jésus se livre, donnant librement Sa vie par un Amour sans limite. 

 

C’est bien de cet Amour de Dieu que chantaient les Chœurs célestes, dans la nuit de Bethléem ; les hommes ont encore bien besoin de l’entendre : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. »

 

Jean, votre messager d’Espérance

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :