J’aimerais vous apprendre à vivre dans le saint abandon à la Divine Providence. – Sulema

L’Illumination des consciences

Sulema

J‘aimerais vous apprendre à vivre dans le saint abandon à la Divine Providence.

« Heureux l’homme qui met sa foi dans le Seigneur » (Ps 40). Signe-toi et écris, ma fille, couverte du Précieux Sang de mon divin Fils, Jésus-Christ le Seigneur.

En ce temps où l’on ne veut pas reconnaître l’existence d’un Dieu Tout-Puissant, où l’on est en train de renier la foi, où l’on ne veut pas entendre parler des Commandements, des sacrements que le Seigneur vous a laissés, Je viens pour vous dire : « Heureux l’homme qui met sa foi dans le Seigneur », il sera inébranlable en cette tempête qui approche, et il saura rester debout. Béni celui qui met sa confiance en Dieu, son Père, il n’aura pas peur de l’avenir. Le soir venu, il remettra son esprit entre les mains du Seigneur et il s’endormira entre ses bras, dans la paix que seul Dieu peut lui donner (cf. Jn 17, 7).

J’aimerais vous apprendre à vivre dans le saint abandon à la divine Providence en accueillant les joies, les peines, le bonheur, le malheur, dans une paix profonde, en sachant que rien ne vous appartient, que tout concourt à la Gloire de Dieu, que votre seul souci doit être de faire la volonté de Dieu. Ainsi, vous garderez votre cœur dans la paix pour qu’il soit libre et bien disposé à accueillir votre Dieu, votre Seigneur.

Réfléchissez, mes enfants, en ce temps du Carême, revenez à votre Dieu, votre Père. Faites la paix avec Lui, mettez votre foi, votre confiance en Celui qui vous a créés, qui vous a rachetés et qui vous guide en ce temps de grande confusion. Faites votre choix pendant que vous avez encore un peu de temps, après ce sera trop tard. Soyez bénis au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit. Amen, Alleluia.

S'abandonner à la divine Providence

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :