Mon Père désire que vous soyez tous sauvés – Fille du Soleil (ASDE 25)

Fille du Soleil

4 novembre 2005

Mon Père désire que vous soyez tous sauvés

J’ai pour mission de ramener toutes les âmes à mon Père, tu as pour mission de m’aider à le faire… Que crains-tu ? Tu te sens bien seule. Je placerai sur ton chemin des personnes pour t’encourager, laisse-moi diriger ta vie comme je l’entends… Ton regard m’attendrit, je te sens si démunie. Je suis ton Rocher, que peut-il t’arriver ?… Mes bras sont assez puissants pour soutenir tous ceux qui s’abandonnent à moi… Innocente enfant, je t’aime, je pourvois à tes besoins

Mon Père désire que vous soyez tous sauvés.

La terre et les cieux chanteront la gloire du Très-Haut, mon Eglise sera unifiée. J’établirai ma Royauté sur la terre de tes ancêtres, je ferai de mon peuple un peuple d’élus, il n’y aura plus de barrière, tous seront sur le même piédestal, j’accomplirai des prodiges sur terre comme au Ciel, je serai au milieu de mon peuple (Le seigneur doit faire sa demeure dans tous les cœurs), il sera avec moi, il prendra de justes décisions et cela arrivera. Comme la pluie fertilise le sol, mon Souffle (l’Esprit-Saint) fertilisera les cœurs, tous tiendront le même langage, nul n’aura plus besoin d’enseigner à l’autre, ma loi sera inscrite sur le cœur de chacun.

Ma Fille, mon Eglise ne peut mourir. Elle a connu bien des défaillances, je viens la relever, Elle sera plus belle et plus forte qu’elle ne l’a jamais été ; le monde est entre mes mains, je suis le potier qui le façonne, les jours sombres seront vite oubliés, mes remèdes sont efficaces pour l’humanité.

Quand viendra le jour, chacun me reconnaîtra comme le seul Maître, j’aurai foulé mes ennemis à mes pieds, le désir de mon peuple sera de me glorifier et il le fera sans contrainte, les habitants de la terre seront pareils à ceux des Cieux, me louant, m’honorant, me glorifiant… Cette génération ne passera pas avant que cela n’arrive ; espère, mon enfant, en cette terre nouvelle, elle sera bien plus belle que le Paradis jadis perdu. Les petits que le Père m’a donnés seront son honneur, je les protégerai sous mes ailes comme une poule protège sa couvée, je serai jaloux de mon peuple, il n’ty aura plus de châtiments comme autrefois, mes petits vivront dans l’allégresse au son de ma voix ; mes anges cohabiteront avec chaque créature, chacune resplendira sous mon regard… Oh, mes enfants, comme je serai fier de ma création ! 

Qui est Jésus pour toi ? | 1001 versets

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :