Âmes victimes de maléfices – dom Ottavio Michelini

Confidences de Jésus à ses prêtres

Don Ottavio Michelini

Âmes victimes de maléfices

Ecris, mon fils, Je suis Jésus. J’entends poursuivre  l’entretien du précédent message où J’ai voulu t’expliquer quelques aspects de l’un des nombreux moyens par lesquels les puissances obscures de l’enfer ‘‘attrapent’’ les âmes inexpérimentées, imprudentes, toujours avides de nouveauté, faibles et sans défense, parce que privées d’assistance spirituelle, ou à cause de leur propre négligence ou de la carence de ceux qui, par vocation, avaient été chargés de prendre soin de leur vie spirituelle, âmes attirées par des mirages défendus et presque toujours trompées.

Maléfices - Ulule

Je n’entends cependant pas inclure toutes les âmes dans les catégories ci-dessus ;  il y aussi, en effet, des âmes bonnes, saintes, des âmes sérieusement en chemin vers la perfection, qui, par la volonté permissive de Dieu, sont victimes de maléfices, dans la mesure où la souffrance que procure le maléfice devient pour elles moyen d’expiation, de purification, de sanctification, d’enrichissement et de rédemption, car la souffrance, d’où qu’elle provienne, si elle est acceptée avec foi et offerte généreusement, se mue en sanctification.

Quelles sont les âmes qui peuvent être victimes de maléfices ?

Théoriquement toutes, les unes directement ou indirectement par l’action des forces du Mal, les autres par la volonté permissive de Dieu. Le maléfice, cependant, porte toujours en soi le sceau de l’enfer, spécialement lorsqu’il est provoqué par les adeptes de l’Eglise de Satan, la Franc-maçonnerie.

Les maléfices sont-ils tous de même nature ?

Par beaucoup d’aspects, oui, dans la mesure où tous apportent à ceux qui en sont les victimes, une souffrance spirituelle et physique.

Les maléfices sont-ils tous les mêmes ?

Ils ne se différencient pas beaucoup entre eux :

  1. Le maléfice produit sur un consacré revêt toujours une gravité plus grande, au point de vue de l’intensité du maléfice ou du temps nécessaire pour libérer la victime ;
  2. Ensuite, celui qui se rend coupable de maléfice en évoquant les esprits malins, peut déterminer la nature, la gravité, le degré, le nombre de présences des esprits, qui généralement sont trois, mais peuvent être plus nombreux ;
  3. Cependant, pour quelque maléfice que ce soit, les effets dépendront toujours de la libre volonté permissive de Dieu.

L’action pastorale la plus directe

Quels moyens doit-on employer pour libérer les âmes qui en sont victimes ?

Mon fils, l’exorciste ne doit pas s’attendre à des consolations, mais seulement et toujours à la souffrance, et il voit rarement le résultat de son action pastorale, pastorale la plus directe et dont le Verbe éternel de Dieu a donné si souvent l’exemple en chassant les démons et en guérissant les malades. Mais pour que ce ministère pastoral obtienne ses effets, il doit être exercé par de saints prêtres.

Viendra un jour ou des évêques vraiment saints se rappelleront la valeur de mon commandement : « Allez, prêchez l’Evangile à toutes les nations, en les baptisant, en guérissant les malades et en chassant les démons. »

Ensuite, l’exorciste, outre qu’il doit être saint, doit être un homme de profonde prière, il doit utiliser tous les moyens autorisés, comme les sacramentaux, auxquels plus personne ne croit aujourd’hui, alors que leur efficacité dépend de la foi et de la grâce de ceux qui les utilisent ; il donnera en outre ‘‘les bénédictions’’ qui, en privé, ne nécessitent aucune permission de l’Ordinaire. Si, par contre, l’exorcisme est public et fait au nom de l’Eglise et en union avec elle, il nécessite la permission de l’Ordinaire du lieu où il s’accomplit.

Dieu change le mal en bien...! de Éric Célérier - Un Miracle Chaque Jour -  Un Miracle Chaque Jour — TopChrétien

Ensuite, Je t’ai dit en d’autres occasions que la stratégie de Dieu consiste à faire tourner en bien tout le mal opéré par les forces obscures de l’enfer et de leurs partisans, qui se perpétuent dans les siècles, tandis que la stratégie des puissances obscures de l’enfer consiste à essayer de faire tourner en mal tout le bien accompli sur la terre par les hommes de bonne volonté.

Monstrueuse et coupable tromperie

L’heure de la libération d’une âme victime de maléfice est toujours déterminée par la volonté divine et peut être anticipée par la collaboration, la foi et le désir de libération de la victime, ou bien peut être prolongée par le manque de collaboration, de foi ou du désir d’être libérée, ou même à cause de l’action maléfique encore agissante de celui qui a procuré le maléfice.

Ensuite, le maléfice peut-être maintenu ou prolongé par un dessein mystérieux d’Amour, tendant à sauver les âmes impliquées avec la victime du maléfice dans un plan particulier de salut.

Ma journée avec l'exorciste du Vatican

Mon fils, les délais se font plus brefs, et l’heure est très proche ou l’on pourra et où l’on devra appeler les choses par leur vrai nom, parce qu’il faudra éventer le plan diabolique tendant à masquer ces douloureuses et cruelles réalités, par lesquelles en particulier on a voulu affermir le plan diabolique et le défende de toute contre-attaque qui aurait pu en gêner l’évolution.

C’est une tromperie colossale et monstrueuse dont sont victimes beaucoup d’âmes qui la paient de leur souffrance, sans recevoir le moindre secours ni réconfort de ceux qui, dans le dessein de Dieu, auraient dû être leurs naturels protecteurs et défenseurs.

Fils, à présent cela suffit ; comme toujours Je te bénis. Aime-moi, prie et répare !

6  novembre 1978

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :