Bientôt – Soeur Beghe (2022)

Jeudi 13 janvier 2022

Bientôt

Quand la guerre commencera, vous, Mes enfants, vous serez dans la paix, cette paix qui n’est pas celle du monde car c’est Ma paix que Je vous donne.

Quand vous verrez ce qui n’est pas souhaitable et que les hommes ne s’entendront plus, vous Mes enfants, vous serez différents. Vous serez calmes, disposés à rendre service à autrui et vous ne fléchirez pas. Vous serez comme le soldat du Christ, debout et prêt à aider. Je vous donnerai toutes les grâces dont vous aurez besoin en temps voulu ; ni avant, ni après, mais pendant. C’est ainsi que J’agis toujours, jamais en avance, jamais en retard mais au moment nécessaire.

Quand vous verrez ce qui sera surprenant, vous ne serez pas surpris parce que le soldat du Christ ne s’étonne de rien. Il est confiant en Dieu or tout ce qui arrive est sous la maîtrise divine. Il n’a donc pas peur mais il est attentif, il ne cède absolument pas à la panique comme ceux qui ne seront pas avertis, mais il prie et il est disponible.

C’est ainsi que Je vous veux, Mes enfants, soyez Mes imitateurs : là où il faut, quand il faut, toujours prêts et toujours disponibles.

Quand ces moments seront votre temps présent, vous serez Mes hérauts parce que votre voisin, les habitants de France et d’Europe seront pour la plupart désemparés parce qu’ils ne sont pas prêts. Ils ont vécu depuis des années dans le confort, le matérialisme, l’instantanéité et ils n’ont pas appris à se priver. Certains sont privés parce qu’ils font partie de la catégorie des moins favorisés mais eux non plus, dans leur plus grand nombre, ne savent plus qui est Dieu.

Pour la plupart des hommes, la religion est une fable et ils ont un peu pitié de ceux qui y croient encore. Tandis que les plus jeunes qui n’ont reçu aucune éducation chrétienne, ils ignorent la totalité de ce que Dieu fait pour eux. La vie est leur présent et ce qu’on peut avoir, on le prend ! Ils seront très désemparés et il ne servira à rien d’essayer de leur expliquer quoi que ce soit. Il faudra les aider autant que possible et votre témoignage leur ouvrira les yeux plus que vos paroles.

Karl Marx : « La religion est l'opium du peuple » - Le Point

Vous entrerez en un temps de charité fraternelle et c’est ainsi qu’il faudra considérer les temps plus difficiles qui sont à votre porte.

Je vous bénis, Mes enfants, et Je suis très heureux de vous préparer à ce qui vient.

Que Ma très sainte Mère soit votre modèle : elle Me confiait toutes ses inquiétudes, les déposant avec confiance en Mon Amour et puis, elle faisait ce qu’il y avait à faire, sans emphase mais toujours avec la plus grande gentillesse.

Que Dieu vous garde.

Source : https://srbeghe.blog/2022/01/13/bientot/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :