Vivre le temps du Carême – Jean, messager de la Lumière

Vivre le temps du carême

 

 

Livre Tome 7 : Choisir l ‘Amour de Dieu

page 149 : Vivre le temps du Carême – message du 12 mars 2011

 

 » En ce temps de Carême, pensez que pour accomplir le projet de son Père, Jésus s’est offert en holocauste, prenant en charge les péchés des hommes pour que Dieu soit tout en tous.

 

A cet effet, Jésus fils de Dieu a vécu une relation d’amour très forte avec les hommes. Il est venu dans votre monde non pour vous condamner, mais pour vous sauver. Vous venez de vous mettre en route, dans cette route du Carême où, durant quarante jours, vous allez marcher vers Pâques…

 

C’est un temps de restauration personnelle qui vous conduit à une rencontre avec le Seigneur Jésus. Le Seigneur vous a déjà rejoint sur votre route… Cette marche, vous allez la vivre personnellement avec vos prochains vous soutenant et vous encourageant les uns les autres.

 

La route est longue, semée d’embûches, et vous avez fort besoin de la parcourir ensemble …

 

Avec qui allez-vous vivre ce temps du Carême ? 

A quelle rencontre, à quel temps fort allez-vous participer ? 

Dans quel groupe ? 

Dans quelle assemblée ?

 

Par la prière, le jeûne et l’aumône, vous dégagerez un espace dans vos vies, vous y ferez le vide et vous vous mettrez en condition pour que toute rencontre soit réalisable. Pour vous mettre en condition, comprenez qu’armés du jeûne et de la prière, vous serez rassasiés d’une faim et d’une soif bien plus profonde qui est celle de Dieu.

 

Il est certain qu’à cet effet et du mieux possible, vous avez à vous libérer de votre temps, de vos habitudes, de votre argent, de tout ce qui vous appartient et qui risque parfois de vous emprisonner tout comme trop de temps passé devant la télévision.

 

Ainsi, de façon surprenante, vous retrouverez les autres, et encore mieux vous vous retrouverez vous-mêmes !

 

Le Carême est ce temps où vous devez être et rester en éveil, où, en ouvrant vos yeux, vous vous donnerez les moyens de lutter contre toute tentation, de lutter contre ce mal dans le monde, mais pensez que ce mal est en vous.

 

Préparez-vous à faire face au malin qui vous voit chargés de vos bonnes résolutions de Carême et qui s’apprête à utiliser tous les stratagèmes de la tentation. 

 

Sa meilleure ruse est de vous faire croire qu’il n’existe pas. Pour que le monde se transforme, il doit être en mesure d’évoluer et de ne pas s’isoler au seul domaine matériel. 

 

Il doit rechercher le bien et ne pas le mélanger avec le mal. Hélas trop souvent des hommes désobéissent à la Parole Divine en mélangeant le mal avec le bien, ce qui les éloigne de la Voie Royale ! Que ce soit dans la culture, les voyages, les sports, les différents spectacles, cela est en principe bien, mais par contre, si Dieu y est absent, ils risquent de ressentir ce vide qui mène au mal de vivre.

 

Pensez à ces millions de personnes qui en cet instant vivent une profonde détresse …

 

Afin qu’ils puissent trouver une espérance au cœur de tout leur dénuement et que le danger de pollution nucléaire puisse être écarté, vous avez à prier et à participer par le don à toute leur pauvreté. L’heure de Jésus est appelée à devenir la vôtre et elle le deviendra plus rapidement que vous ne pouvez le penser !

 

Oui, elle le deviendra après une bonne confession en vous préparant à la sainte Eucharistie.

 

Et dans cette communion intime, vous vous laisserez emporter dans le processus de conversion et de transformation que le Seigneur a mis en route et qui vous ouvre la porte du Ciel. 

 

Jean, votre messager de La Lumière

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :