Demander, chercher et frapper, de Mark Mallett – 10 mars 2022

Demander, chercher et frapper

Publié le 10 mars 2022 by Mark

Demandez et il vous sera accordé ;
Cherchez et vous trouverez;
frappez et la porte vous sera ouverte…
Si donc vous, qui êtes méchants,
savoir faire de bons cadeaux à vos enfants,
combien plus votre Père céleste
donne de bonnes choses à ceux qui le lui demandent.
(Matt 7: 7-11)

DERNIÈREMENT, j’ai dû vraiment me concentrer sur mes propres conseils. J’ai écrit il y a quelque temps que, plus nous nous rapprochons de la Œil de cette Grande Tempête, plus nous devons nous concentrer sur Jésus. Car les vents de cette tempête diabolique sont des vents de confusion, peur, et nos se trouve. Nous serons aveuglés si nous essayons de les regarder, de les déchiffrer – autant que l’on le serait s’il essayait de fixer un ouragan de catégorie 5. Les images quotidiennes, les titres et les messages vous sont présentés comme des « actualités ». Ils ne sont pas. C’est maintenant le terrain de jeu de Satan – une guerre psychologique soigneusement conçue contre l’humanité dirigée par le « père du mensonge » pour préparer la voie à la Grande Réinitialisation et à la Quatrième Révolution Industrielle : un ordre mondial complètement contrôlé, numérisé et impie. 

Donc, ce sont les plans du diable. Mais voici celle de Dieu :

Ah, ma fille, la créature fonce toujours plus dans le mal. Que de machinations de ruine ils préparent! Ils iront jusqu’à s’épuiser dans le mal. Mais pendant qu’ils s’occuperont de leur chemin, je m’occuperai de l’achèvement et de l’accomplissement de ma Fiat Voluntas Tua  (« Que ta volonté soit faite ») afin que Ma Volonté règne sur terre — mais d’une toute nouvelle manière. Ah oui, je veux confondre l’homme dans l’Amour ! Par conséquent, soyez attentif. Je te veux avec Moi pour préparer cette Ère d’Amour Céleste et Divin… — Jésus au Serviteur de Dieu, Luisa Piccarreta, Manuscrits, 8 février 1921 ; extrait de La splendeur de la création, Rev. Joseph Iannuzzi, p.80

En d’autres termes, Jésus prépare Son Épouse pour que le Royaume de la Divine Volonté descende sur Son Église. C’est le vêtement de mariée blanc dont il est question dans Apocalypse 7 : 14 et 19 : 8.[1] L’intelligence relationnelle c’est sainteté des saintetés, préparé pour cette génération, comme l’acte final du Jeu Divin de la Création et de la Rédemption de l’humanité.

Lire les 36 volumes des messages dictés à la Servante de Dieu Luisa Piccarreta, c’est plonger dans le science de la Divine Volonté. Jésus a pris l’invocation du « Notre Père » et l’a fait exploser en un million de fragments de lumière. Les idées sont de l’or pur. Ils sont la carte de l’avenir de l’Église et du monde. Ils dévoilent plus profondément tout le mystère du salut et l’ordre, le lieu et le but pour lesquels chaque personne a été créée. Ce sont ces écrits – et non les chartes et les objectifs des Nations Unies[2] — cela devrait occuper tous les évêques et tous les laïcs à cette heure.

Beaucoup d’entre vous se demandent peut-être encore ce que signifie avoir le « don de vivre dans la Divine Volonté ». Je continue à lire, à méditer et à comprendre cela moi-même. Ce qui est clair c’est que The Gift est réservé à ces moments. Deuxièmement, il est donné proportionnellement à ceux qui le demandent, le frappent et le recherchent…

Demander

Que vous compreniez ou non la science de la Volonté Divine, simplement, demander le à Dieu car demander, c’est désirer.

Pendant que je pensais à la Sainte Divine Volonté, mon doux Jésus me dit : « Ma fille, pour entrer dans Ma Volonté… la créature ne fait rien d’autre qu’enlever le caillou de sa volonté… C’est parce que le caillou de sa volonté empêche Ma Volonté de couler en elle… Mais si l’âme ôte le caillou de sa volonté, dans ce même instant elle coule en Moi, et Moi en elle. Elle découvre tous Mes biens à sa disposition : lumière, force, secours et tout ce qu’elle désire… Il suffit qu’elle le désire, et tout est fait ! – Jésus à la servante de Dieu Luisa Piccarreta, Volume 12, 16 février 1921

De même que les Apôtres ont désiré et reçu le don de l’Esprit Saint à la Pentecôte sans le comprendre pleinement, de même le Père désire avant tout un disposition pour le recevoir. Et pour nous aider en cela, Jésus nous a de nouveau donné sa Mère pour nous assister, tout comme elle était présente avec les Apôtres au Cénacle. 

Afin de satisfaire Mes soupirs ardents et de mettre fin à Mes pleurs, elle vous aimera comme ses vrais enfants en voyageant vers les gens à travers le monde pour les disposer et les préparer à recevoir la domination du Royaume de Ma Volonté. C’est elle qui M’a préparé l’humanité afin que Je puisse descendre du ciel sur la terre. Et maintenant je lui confie — à son amour maternel — la tâche de disposer les âmes à recevoir un si grand don. Alors, s’il vous plaît, écoutez attentivement ce que je souhaite vous dire. Je vous prie, Mes enfants, de lire très attentivement ces pages que Je vous propose. Si vous le faites, vous acquerrez le désir de vivre dans Ma Volonté, et Je me tiendrai juste à côté de vous quand vous lirez, touchant votre esprit et votre cœur, afin que vous puissiez comprendre ce que vous lisez et désirer vraiment le don de Mon Divin ‘Fiat’. —Jésus à la Servante de Dieu Luisa Piccarreta, des « Trois Appels », Livre de prière de la volonté divinepp. 3-4

Soyez enfantin. Demandez au Seigneur du fond du cœur :

Seigneur Jésus, tu nous a appris à prier : «Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel.» Seigneur, je ne sais pas à quoi cela ressemble; tout ce que je sais, c’est que je désire que tu accomplisses cela en moi. Je te donne ma permission, mon fiat : Qu’il me soit fait selon ta parole.

Chercher

Jésus nous dit que nous ne devrions pas seulement demander, mais chercher. Tout au long des écrits de Luisa, Jésus dit souvent qu’Il a révélé la connaissance de Sa Divine Volonté précisément pour qu’elle soit connue. Et plus nous le savons, plus grandes et variées sont les grâces qu’il nous accorde. 

Chaque fois que je vous parle de ma Volonté et que vous acquérez de nouvelles compréhensions et connaissances, votre acte dans ma Volonté reçoit plus de valeur et vous acquérez des richesses plus immenses… Par conséquent, plus vous connaissez ma Volonté, plus votre acte acquerra de la valeur. Oh, si vous saviez quelles mers de grâces J’ouvre entre vous et Moi chaque fois que Je vous parle des effets de ma Volonté, vous mourriez de joie et feriez festin, comme si vous aviez acquis de nouveaux règnes à dominer !Volume 13Août 25th, 1921

Le Seigneur veut que nous recherchions le pain quotidien de le savoir de la Divine Volonté. 

…Il aspire à être connu afin d’apporter sa vie et son accomplissement aux œuvres de ses créatures ; d’autant plus que je prépare de grands événements — douloureux et prospères ; châtiments et grâces; des guerres imprévues et inattendues — tout pour les disposer à recevoir le bien des connaissances de mon Fiat… Avec ces connaissances je prépare le renouveau et la restauration de la famille humaine. —19 mars 1928, Volume 24

Lisez simplement un message ou deux chaque jour dans les journaux de Luisa, que Jésus lui a ordonné d’écrire sous l’obéissance. Si vous ne les possédez pas, vous pouvez les trouver en ligne ici ou en un seul volume ici. (Remarque : l’édition critique des écrits de Luisa n’a pas encore été publiée). Cette connaissance fait partie du plan mystérieux de Dieu qui se déroule à notre époque…

… Jusqu’à ce que nous atteignions tous l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, la maturité de la virilité, dans la mesure de la pleine stature du Christ… (Éphésiens 4:13)

Frapper

Enfin, nous frappons à la porte de la Divine Volonté pour que ses richesses nous soient ouvertes simplement vivre dedans (voir Comment vivre dans le divin Volonté). Je crois sincèrement que ceux d’entre vous qui lisez ces mots sont invités au Cénacle pour recevoir une nouvelle effusion spéciale du Saint-Esprit et le Don de Vivre dans la Divine Volonté (voir La descente prochaine de la divine Volonté). Tout le monde à Jérusalem n’a pas reçu les langues enflammées de la grâce ce jour-là – seuls les disciples se sont réunis avec Notre-Dame au Cénacle. De même, seule une poignée de soldats suivirent Gédéon et reçurent un torche enflammée alors qu’ils entouraient les armées de Madian (voir Le nouveau Gideon). Je ne suggère aucunement une sorte de grâce gnostique réservée à quelques-uns seulement. Au contraire, Dieu doit commencer quelque part ! Plus tard ce jour-là, à la Pentecôte, 3000 XNUMX ont été sauvés ; et finalement, les autres soldats ont rejoint Gideon. Pourtant, je pense que ceux qui sont fidèles et se préparent maintenant vont être privilégiés d’une certaine manière pour aimer et servir les autres avec la connaissance de ces dons. Voici à nouveau un « mot maintenant » que j’ai senti Notre-Dame prononcer il y a quelque temps…

Petits, ne pensez pas que parce que vous, le reste, êtes petit en nombre signifie que vous êtes spécial. Plutôt, vous êtes choisi. Vous êtes choisi pour apporter la Bonne Nouvelle au monde à l’heure convenue. C’est le Triomphe que mon Cœur attend avec une grande impatience. Tout est prêt maintenant. Tout est en mouvement. La main de mon Fils est prête à agir de la manière la plus souveraine. Faites très attention à ma voix. Je vous prépare, mes petits, pour cette grande heure de miséricorde. Jésus vient, vient comme Lumière, pour réveiller les âmes plongées dans les ténèbres. Car les ténèbres sont grandes, mais la lumière est bien plus grande. Quand Jésus viendra, beaucoup se révélera et les ténèbres seront dispersées. C’est alors que vous serez envoyés, comme les apôtres d’autrefois, pour rassembler les âmes dans mes vêtements maternels. Attendre. Tout est prêt. Observez et priez. Ne perdez jamais espoir, car Dieu aime tout le monde. — 23 février 2008 ; lire L’espoir se lève

Petit est le nombre de ceux qui me comprennent et me suivent… —Notre Dame à Mirjana, le 2 mai 2014

Beaucoup sont invités, mais peu sont choisis. (Matthieu 22:14)

Et donc, nous devons vraiment prendre au sérieux notre conversion personnelle. Nous devons vraiment, vraiment nous repentir. Vous savez que vous êtes vraiment repentant quand ça fait mal parce que la croix est une véritable mort à soi-même. Nous devons vraiment fixer nos yeux sur le ciel et flotter, pour ainsi dire, au-dessus de la terre. En d’autres termes, soyons libres !

Pour la liberté, le Christ nous a libérés; alors tenez bon et ne vous soumettez plus au joug de l’esclavage. (Galates 5: 1)

Soyons libres de naviguer sur les vents du Saint-Esprit qui ont déjà commencé à souffler – maintenant, comme vents de purification,[3] mais ensuite, comme des vents de « renouveau et de restauration ». Et donc, demandez à Jésus aujourd’hui ce Don. Recherchez-en la connaissance en lisant les messages. Et frappez à la porte des trésors de Dieu en reniant votre volonté humaine et en vivant complètement, à chaque instant, dans la Divine Volonté aussi attentivement et fidèlement que vous le pouvez.

Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où la mite et la pourriture détruisent, et les voleurs pénètrent et dérobent. Mais amassez des trésors dans le ciel, où ni la mite ni la pourriture ne détruisent, ni les voleurs ne pénètrent et ne volent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données en plus. Ne vous inquiétez pas pour demain ; demain prendra soin de lui-même. Suffisant pour un jour est son propre mal. (Matthieu 6:19-21, 33-34)

De cette façon, votre Père céleste, qui désire donner de bonnes choses à ceux qui le lui demandent, peut déverser sur vous toutes les bénédictions spirituelles.[4]

Source : Demandez, cherchez et frappez – Le mot d’aujourd’hui (markmallett.com)

Traduction automatique


Notes
↑1cf. Ephésiens 5:27
↑2cf. Les papes et le nouvel ordre mondial
↑3cf. Avertissements dans le vent
↑4Eph 1: 3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :