Extraits de Divins Appels, de Marie Sevray – 74 : Contemplation

Extraits de « DIVINS APPELS »

Travail intérieur de Dieu dans l’âme

 

 

Contemplation

 

La Vie intérieure est un perpétuel recommencement ; ne t’étonne pas, ne te décourage jamais. Reviens tout simplement à la source, qui est Moi-même et bois ! C’est ainsi que tu te referas et reprendras ta course, ton vol. Et venant ainsi très souvent, tes ailes, que Je soutiendrai dans les hauteurs, prendront de la force et pourront tenir de plus en plus soulevée en Moi.

 

Ma Splendeur, ma Beauté, tu ne sauras jamais assez les contempler. Dilate ton âme et ton cœur, viens les contempler. Viens pour que Je t’entraîne en Moi, pour que Je te charme, pour que Je te vivifie. La contemplation de Moi, plus elle est recueillie, plus elle est habituelle, et plus elle amène la découverte de nouveaux horizons, insoupçonnés, radieux, ravissants, même au courant de tes occupations extérieures.

 

Mais il faut savoir, par moments, laissez tout ! pour venir sur la montagne sainte de la contemplation… Laisse-toi entraîner par Moi en l’infini de mon Essence ; contemple-Moi, demeure en ma Présence et Je te découvrirai sans cesse de nouveaux horizons…

 

L’Enseignement du Catéchisme le dit évidemment ; des lectures pieuses aussi, mais pour la plupart, cela reste lettre morte, cela s’arrête à l’écorce de leur âme, de leur vie, même chez les meilleurs. Souvent l’excès de l’action en est la cause. Et puis, tous ne sont pas appelés au même degré de contemplation… Mais cependant, si les âmes étaient plus attentives, elles deviendraient plus intérieures.

 

Ma Splendeur, ma Beauté, ne ravissent l’âme que dans la mesure où elles traversent l’écorce, où l’écorce est brisée ; alors, Je pénètre de plus en plus jusqu’à la moelle, jusqu’à la sève… L’âme se laisse enfin envahir au plus intime d’elle-même…

 

Extrait de « Divins Appels » aux éditions du Parvis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :