Pourquoi le Padre Pio se montrait-il si dur avec certains pénitents ? – Vidéo de Jean Goyard

 

De la sacristie, où le Padre Pio est en train de confesser, un claquement sec fait prêter l’attention. Une jeune fille en larmes se retourne vers le confessionnal et supplie le Padre Pio d’accepter de la confesser. « Non, partez ! lui dit le confesseur sur un ton énergique, je n’ai pas de temps à vous consacrer ! » Voici le premier tableau de la scène surprenante à laquelle nous assistons aujourd’hui. Cela s’est-il vraiment passé ainsi ? Le Padre Pio était-il tempéramental ? Alors pourquoi était-il si dur avec certains pénitents ? Vous-même serez capable de répondre quand vous connaîtrez les aspects aujourd’hui méconnus du sacrement de la Pénitence…

Prière pour demander une véritable Contrition

Seigneur Jésus-Christ, amant de nos âmes, je vous ai offensé, mon Père aimant et Rédempteur. Mais cette tristesse, Seigneur, ce repentir, votre grâce seule peut me le donner ; et s’il ne vient pas des mains de votre miséricorde, tous mes efforts seront vains, et je serai à jamais malheureux.

Ayez pitié de moi, ô Père des miséricordes, et répandez dans mon cœur votre grâce, afin que je me repente sincèrement de tous mes péchés ;

Donnez-moi une vraie contrition, afin que je regrette ma misère et mon ingratitude passées, et que je déplore de tout mon cœur de vous avoir offensé, mon bon Dieu.

Permettez-moi de ne pas m’illusionner avec un faux chagrin. Que mon repentir soit accompagné d’une rectification et d’un changement de vie, afin qu’une fois repenti, je puisse confesser tous mes péchés, être pleinement absous de leur culpabilité, et être à nouveau reçu parmi vos serviteurs. Ainsi soit-il.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :