L’homme porte en lui le soleil le plus éblouissant et le plus fécond

L’être humain, comme toute la terre, cherche le soleil. il est capable de polluer l’univers pour aller au loin chercher cette lumière et cette chaleur dont il a besoin pour ne pas tomber dans la déprime.

Pourtant il y a un autre soleil. Inconnu de beaucoup ! Intérieur. Son rayonnement est obscur comme celui des forces premières au cœur de la matière.

Il est au-delà de tout. Parler de distance n’a aucun sens pour lui. Il est aussi proche que lointain.

On devine parfois sa proximité dans la lumière d’un regard. Sur des visages exposés à ce soleil intime. Il ne brûle pas et ne provoque aucun mal à la peau. Ceux qui vivent tournés vers lui, dans la prière, en sont physiquement parfois transformés. Vingt ans, cinquante ans, septante-cinq ans d’écoute disponible à Dieu transfigurent les êtres. Une lumière habite leur sourire, leurs yeux, leurs mains. Une étrange jeunesse !

Jésus priait quand il se mit à « rayonner ». Comme par un trop plein de Dieu. Comme s’il ne pouvait plus le contenir. Parfois, il passait la nui, seul, tourné vers celui qu’il a appelé « Père ». C’est dans le silence qu’il laisse éclore en lui les décisions majeures. C’est dans ce silence qu’il avait accepté de donner sa vie pour continuer sa mission jusqu’au bout. Bientôt, il allait prendre le chemin de Jérusalem, la ville qui tue les prophètes.

Lorsque Jésus ouvre ses mains, offert pour tous, désencombré, léger, en ultime transparence, Dieu se met à rayonner en lui. Le visage qui sera insulté, souffleté, meurtri, laisse transparaître la Présence qui l’habite et l’appelle.

Un instant, le voile quotidien des apparences s’est écarté. On a été fasciné par la présence divine, par un visage d’homme accompli en Dieu.

On sait désormais que l’homme porte en lui le soleil le plus éblouissant et le plus fécond.

Que de fois, au long de l’histoire, sur le visage des êtres qui aiment sans mesure, on verra le rayonnement de la gloire de Dieu. La véritable humanité !

Michel Decarpentrie
Doyen de Tournai
Chanoine du chapitre de la cathédrale

Août 2022

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :