Lettre du 21 juillet – Sœur Beghe (2022)

Lettre du 21 juillet 2022

Chers Enfants,

A présent, Je veux vous dire ceci : lorsque l’été sera derrière vous, le monde reprendra son cours, les vacances et le répit apporté seront terminés et le démon qui ne se repose jamais reprendra ses méfaits. Il décidera de la guerre qui vient sur l’Europe et qui débordera de l’Ukraine.

Oui, cette guerre apportera tristesse et désolation, et les grands incendies du sud de la France en portent déjà le caractère désastreux. Oui, le monde n’échappera pas à sa culpabilité et il s’attire sur lui-même ses propres souffrances.

La Russie a, elle aussi, ses faiblesses, mais elle tient bon face à la corruption des esprits qui embrase la terre et les âmes. Elle sera néanmoins un des bras vengeurs de la dépravation occidentale et elle ne sera pas tendre. Elle ne le peut d’ailleurs pas parce que toute guerre est dure, meurtrière, haineuse et destructrice. L’autre bras vengeur sera l’Islam qui, profitant de la faiblesse générale du monde occidental face à la guerre, sortira de ses tanières et accentuera la persécution.

La France sera blessée dans le cœur de sa population, personne ne sera à l’abri mais Dieu protègera les Siens : soit Il les prendra en Son Amour et les unira à la Croix de Son Fils Jésus[1]Christ, soit Il les préservera de la mort mais Il ne leur épargnera pas la pénitence.

Oui, Mes enfants, c’est par la pénitence que vous vous joindrez à Ma Passion, c’est par la pénitence que vous vous sanctifierez, c’est par la pénitence que vous vous convertirez.

Le monde entier sera touché, la terre entière sera éprouvée parce que, entre la maladie, la guerre, la persécution, les violences, la disette, tous les hommes seront accablés, tous les hommes seront éprouvés.

Le temps de l’arrivée de Mon Règne – « que Votre Règne arrive » comme le demande la prière du Notre Père – est actuel, ce temps merveilleux sera l’aboutissement de votre temps de pénitence. Que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel : oui, Mes enfants, cela suppose votre conversion, cela suppose la révision de toutes vos lois permissives, immorales et meurtrières, cela suppose que Mes enfants, qui sont aussi les administrés de vos gouvernements, reviennent à l’observance des Lois de Dieu, des Dix Commandements, de la cohérence familiale dans l’unité et la fidélité. La Volonté de Dieu sur la terre comme au Ciel suppose le retour à Dieu, à la foi catholique, à la piété privée et publique, car le Seigneur Jésus est le Christ-Roi, le Roi des nations et le Roi des sociétés, et il faut qu’Il Règne !

Pour comprendre cela, l’homme doit revenir à la pénitence, pour comprendre cela, l’homme doit se renouveler, il doit quitter le vieil homme pour se revêtir de Jésus-Christ, « l’Homme Nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté de la vérité » (Ep. 4, 24).

Oui, Mes enfants, Je vous appelle à la sainteté, Je vous appelle TOUS à la sainteté. Vous avez été créés pour être saints, pour jouir avec Moi, votre Dieu, du Bonheur éternel, non pour vous prélasser dans la débauche, l’immoralité, la cruauté et l’asservissement à Mon Ennemi, l’inqualifiable Menteur et Trompeur du genre humain.

Je vous ai avertis tant de fois, Ma très Sainte Mère Marie vous a avertis tant de fois, mais vous n’écoutez pas. Vous continuez à voter pour des chefs indignes, des présidents corrompus, des guides incompétents. Vous suivez tous ceux qui vous mènent sur des chemins déviants, des impasses, des précipices, et vous les suivez en vous persuadant que leur conduite vous donnera richesse, développement et confort. Même de très nombreux hommes d’église ont quitté la Voie de leur Maître et Seigneur, et « ils marchent nombreux sur le chemin de la perdition entraînant avec eux beaucoup d’âmes » (Garabandal, 18.06.1965).

Mes enfants, comme les habitants de Ninive (Jonas 3, 1-10), repentez-vous, convertissez-vous, faites pénitence et Dieu se souviendra de vous et ne vous laissera pas à votre misère.

Que Dieu vous bénisse, Je vous aime vous qui venez à Moi, Je vous chéris et veux votre bonheur.

Votre divin Maître

Source : SoeurBeghe.blog – Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle (srbeghe.blog)

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :