Lettre du 6 août – Sœur Beghe (2022)

Lettre du 6 août 2022

Mes très chers enfants, Mes fidèles enfants, Mes bien-aimés,

La guerre sévit en Ukraine et elle débordera de ce pays à cause de l’incurie des belligérants. Qui sont les belligérants ? La doctrine catholique ne dit-elle pas que sont coupables de péché autant le fautif que l’instigateur. Oui, l’Occident apostat a entraîné l’Ukraine dans son sillage, la faisant collaborer à ses mœurs dépravées et à ses recherches bactériologiques tout en lui faisant miroiter sa protection. L’Ukraine a été tentée par les USA et s’est laissé corrompre. L’Ukraine est traître à son histoire et à sa civilisation comme l’est son dirigeant en chef : corrompu et régi par les mêmes tendances immorales que l’Occident vers lequel il se tourne.

C’est pourquoi l’action que la Russie a entreprise est fondée et l’Occident, tel le pharaon d’Egypte, est aveuglé et commettra l’irréparable. Il déclarera la guerre en s’engageant physiquement sur le terrain et cela, la Russie ne l’acceptera pas. Il s’est déjà engagé fortement en livrant du matériel de guerre, des armements et des équipements, et bien que la Russie en soit bien consciente, elle accepte le fait d’un soi-disant non engagement occidental. Mais une bavure sera l’occasion pour la Russie de déborder de l’Ukraine et la confrontation frontale sera alors d’actualité.

Priez, priez, Mes enfants, parce qu’une guerre totale est un événement cruel et si effrayant. L’Occident apostat sera châtié parce que son apostasie, ses crimes contre la vie – avortements, formation de la vie en dehors de la loi naturelle – sont des crimes qui crient vengeance au Ciel. De très nombreux autres péchés crient vengeance au Ciel, tel l’appauvrissement volontaire des peuples et les lois contre nature. Dieu se servira de la guerre pour châtier ces nations criminelles et apostates.

Les Etats Unis qui sont les principaux instigateurs de la belligérance mondiale seront eux aussi touchés en leur cœur tandis qu’ils se croient à l’abri entre deux océans. Non, les flots euxmêmes seront touchés et il faut se référer à l’Apocalypse pour y trouver la narration : « J’entendis une voix qui, du Temple, criait aux sept Anges : Allez, répandez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. Le premier s’en alla répandre sa coupe sur la terre (c’est la maladie) (…) Le deuxième Ange répandit sa coupe dans la mer (où toute vie périt) (…) Le troisième répandit sa coupe dans les fleuves et les sources ; alors ce fut du sang » (Ap 16, 1-9).

Oui, la guerre apportera la disette, la peur et la mort, les animaux comme les hommes seront dans le désarroi et la mort en emportera beaucoup.

Priez, Mes enfants, parce que les jours qui sont au-devant de vous seront durs, très durs, et beaucoup d’entre vous seront touchés par la mort et le jugement particulier. Préparez-vous à comparaître devant Dieu et convertissez-vous tant qu’il en est encore temps. Votre contrition et votre piété pendant le temps qui vous sépare de ce tumulte sont nécessaires et dites-le autour de vous : convertissez-vous, confessez-vous, priez comme prie un enfant de Dieu et non comme le fait le mondain, du bout des lèvres.

Dieu le Père le Fils et le Saint Esprit vous tend les bras et Je vous le répète : « Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes qui n’ont pas besoin de repentir » (Lc 15,7).

Mes très chers enfants, pourquoi ces tumultes, cette guerre, ces privations, ces épreuves ? Oui, pourquoi ? Pourquoi laisser le démon s’acharner sur l’humanité, la rendre perverse et puis la faire souffrir ? Ce n’est pas Dieu qui fait cela, non, ce n’est pas Dieu mais Il peut laisser faire le mal pour un plus grand bien.

Dieu veut votre conversion, Il veut une humanité pieuse et fidèle et la très sainte Vierge Marie est venue sur la terre en bien des lieux appeler l’humanité à la conversion. L’a-t-on écoutée ? Lui a-t-on obéi ? Non, le monde s’est enfoncé de plus en plus dans le mal, dans ses propres plaisirs, dans le refus de Dieu et il s’est mis, ce faisant, dans les mains du démon qui se réjouit de détruire l’œuvre créatrice de Dieu. C’est le démon qui provoque les guerres, les haines, la soif du pouvoir et l’infidélité. C’est le démon qui vous tient et Je le laisse vous détruire parce que cette destruction est votre châtiment. Mais n’ai-Je pas dit : « Si ces jours-là n’avaient pas été abrégés, nul n’aurait la vie sauve ; mais à cause des élus, ils seront abrégés ces jours-là » (Mt 24, 22).

Oui, J’abrègerai votre détresse, Je raccourcirai le temps de l’épreuve pour autant que vous Me le demandiez, que vous M’en suppliiez. Priez, Mes enfants, vous savez ce qui vient, vous aurez la grâce de le supporter, de le vivre, et vous en serez sanctifiés. Je Me réserve un peuple pur, un peuple saint, un peuple de Dieu tel que Je l’aimerai passionnément. N’ayez pas peur, ne soyez pas effrayés car « Moi, Je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20).Cette phrase sortie de l’évangile, Je vous la dis personnellement à vous, et à vous, et encore à vous qui Me lisez.

Je vous bénis, au Nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Ainsi soit-il.

Votre divin Maître

Source : SoeurBeghe.blog – Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle (srbeghe.blog)

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :