Poutine décrète une « mobilisation partielle » en Russie face à une menace de « l’Occident ».

Au lendemain de l’annonce de référendums d’autodétermination en territoire ukrainien, Vladimir Poutine a pris la parole. Vladimir Poutine a justifié une « mobilisation partielle » en Russie face à une menace de « l’Occident ». Il a par ailleurs rappelé que la Russie était dotée de l’arme nucléaire et qu’elle ne manquerait pas de l’utiliser si nécessaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :