A Astana, le supermarché des religions, en présence du Pape

  Les critiques (limitées) de Mgr Schneider, qui aborde aussi le problème plus large du rôle des évêques face au Pape. Et l’analyse, plus radicale de Stefano Fontana, qui condamne non seulement « l’esprit » de l’évènement (et la crainte sous-jacente d’une possible mauvaise interprétation) mais son existence même, au-delà de la participation de François – quiLire la suite « A Astana, le supermarché des religions, en présence du Pape »